Les complications

Poussoirs & correcteurs

Dans un quantième simple, à la fin des mois ne comportant pas 31 jours, il est indispensable d'effectuer une correction sur l'étoile de 31.

De plus, il est utile d'en placer sur les autres étoiles, pour l'instant ou l'on fera une remise en marche de la montre après un arrêt de plusieurs jours de cette dernière.
La correction s'effectue à l'aide d'un outil pointu sur une "poussette" ajustée librement dans la carrure de la boite, ou sur un poussoir correcteur chassé dans la carrure de la boite.

 

FONCTIONNEMENT :

Si par exemple, on désire faire avancer manuellement l'étoile 31, on presse sur la "poussette" correspondante, au point indiqué par la flèche; celle-ci agit sur le correcteur; l'incliné i du correcteur entre en contact avec la pointe de la dent 31', il oblige l'étoile 31 à tourner dans le sens de la flèche ; la dent 31" monte sur l'incliné du sautoir, franchit le sommet du sautoir pour prendre la position représentée par la figure de droite.

Puis, sitôt qu'on libère la poussette, sous l'action de son ressort, le correcteur est ramené en arrière ; il libère l'étoile et l'incliné du sautoir, agissant sur la pointe de la dent 31", conduit l'étoile jusqu'à sa nouvelle position de repos.
Les inclinés du sautoir s'appuient à nouveau contre deux pointes de dents, mais l'étoile a avancé "d'un pas ".


REMARQUES :

Pour fonctionner correctement, l'incliné i du correcteur doit faire avancer suffisamment l'étoile pour que la pointe de la dent 31" franchisse le sommet du sautoir, sinon, lorsque la poussette est libérée, l'étoile rétrograde.

Lorsque l'étoile à peut de dents (7 dents, par exemple), le correcteur doit, pour assurer l'avance d'une dent, faire parcourir à l'étoile un chemin plus important. 
C'est pourquoi l'extrémité du correcteur ne se termine plus par deux inclinés, mais par un seul ou par une courbe.


LA DURÉE DU SAUT DES ÉTOILES.

Dans un quantième, il s'écoule un certain temps depuis le moment où le disque (ou l'aiguille) commence à être actionné, jusqu'à ce que le changement soit opéré. 
L'avance de l'aiguille ou du disque est d'abord lente, c'est le moment ou la dent monte l'incliné du sautoir, jusqu'à ce qu'elle en atteigne le sommet.
La deuxième partie : le "saut" de l'aiguille est rapide, elle correspond au moment durant lequel l'autre incliné du sautoir conduit la dent de l'étoile jusqu'à sa position de repos. La durée des changements n'est pas la même pour toutes les étoiles. 

LES PRINCIPAUX FACTEURS DE CHANGEMENTS SONT :

Le pas des dents de l'étoile (étoile peu nombrée, très grand diamètre).

La longueur du doigt.

La pente des inclinés du sautoir.

DISPOSITIFS DE SÉCURITÉ LORS D'UNE CORRECTION.

Dans un quantième habituel, il ne faut pas actionner les étoiles manuellement, au moyen des correcteurs, lorsque les aiguilles de la montre se trouvent "aux environs" de minuit, sinon les dents de l'étoile peuvent entrer en contact avec le doigt ou avec la goupille fixée sur la roue intermédiaire.
Il en résulte quelquefois des perturbations assez graves (goupille pliée ou cassée, dents faussées, etc.).

Différents brevets ont été pris pour des dispositifs évitant toute perturbation lorsqu'on actionne manuellement les étoiles, aux "environs de minuit".

EXEMPLES DE DIFFÉRENTS SYSTÈMES DE SÉCURITÉ.


 

QUANTIÈMES À "SAUTS INSTANTANÉS"

Dans certains quantièmes, par un dispositif spécial, les changements automatiques de la date et du jour de la semaine s'opèrent brusquement; les étoiles avancent rapidement "d'un pas", exactement à minuit.

TERMINOLOGIE :


 

FONCTIONNEMENT :

Pendant toute la durée qui précède le changement de date, le sautoir "monte" et s'arme sur la came jusqu'à la partie haute de cette dernière. 
A minuit, le sautoir tombe sur la partie basse de la came et l'actionne violemment dans le sens de la flèche, les doigts participent à ce mouvement et actionnent leur étoile respective.


EXEMPLE D'UN QUANTIÈME MODERNE À SAUT INSTANTANÉ.

FONCTIONNEMENT :

 

Le doigt de quantième (image de gauche et partie verte sur l'image de droite ) est solidaire de la roue de quantième (chassage ou rivage).
Le doigt de quantième entre en contact avec une dent du disque, qui est positionné par un sautoir (colorié en rouge image de droite).
La roue de quantième continue à tourner, le sautoir étant plus fort que le doigt, ce dernier s'arme et la partie arrière va se rapprocher jusqu'au moment où les deux parties (en rouge) vont se toucher.
Dès cet instant, le doigt va entraîner le disque jusqu'au moment où une dent de celui-ci aura remonté entièrement le plan incliné du sautoir, dès lors, le saut du disque pourra s'effectuer et indiquer le jour suivant.

Le sommaire des complications

A voir également