Ce calibre est un mouvement chronographe à remontage automatique.

Il indique :

  • Les heures, les minutes et la petite seconde
  • La seconde chronographe
  • Le compteur minutes
  • Le compteur d'heures
  • Le jour de la semaine
  • La date

 

 

Il a un diamètre de 30 mm (131/4'''),une hauteur de 7,90 mm et 28800 alternances/heure. Il existe comme mouvement de base sans la partie remontage automatique avec la référence 7760. 
D'autres références sont répertoriées suivant l'affichage d'indications supplémentaires (dates seules, lune ... etc.)

Fonctionnement

Départ :

On appuie sur la commande , le bout de cette dernière va pousser la came de chronographe (navette). Le dessus de la came va soulever le marteau. Le bloqueur reste levé. L'embrayage 60 secondes tombe et fait engrener le pignon oscillant avec la roue de chronographe, le chronographe fonctionne.

 

A chaque passage de la trotteuse entre la 58ème secondes et la 60ème, le compteur minutes passera à la minute suivante grâce au petit ressort fixé sous la roue de chrono.

Le compteur d’heures

La roue grise du compteur se fait toujours entraîner par un pignon chassé sur le couvercle de barillet. 
L'interrupteur se fait entraîner et libère la roue compteuse d'heures (roue jaune) de son marteau et elle se fait entraîner par friction.

Arrêt

En appuyant à nouveau sur la commande, la came va faire tomber le bloqueur dans son encoche, ce qui va bloquer la roue de chrono.

(cliquez sur l'image pour l'agrandir)

L'embrayage 60 secondes va se faire soulever et casser l'engrènement entre le pignon oscillant et la roue de chronographe, le chrono s’arrête.

Remise à zéro

On appuie sur la commande de remise à zéro qui va venir pousser la came. Le marteau va tomber dans l'encoche et effectuer la remise à zéro. 
La commande de remise à zéro va également pousser la commande du marteau d’heures qui va pousser ce dernier qui fera la remise à zéro du compteur d'heures.

Le sommaire de l'étude des calibres

A voir également