Cours d'échappement

La fonction de tirage

Définition :

Si la montre reçoit un choc, la fourchette quittera une des goupilles de limitation (butée) et un contact se produira entre le dard et le petit plateau ou entre la corne et la cheville de plateau.

Ce contact doit être aussi bref que possible, sinon il risque de perturber la période de l'oscillateur.

La baguette doit être ramenée rapidement contre une goupille de limitation.

On y parviendra en donnant au plan de repos des palettes une inclinaison déterminée de telle façon que, sous l'action de la pression d'une dent de la roue d'échappement, on provoque le rappel désiré.

Cette action est appelée le TIRAGE.

 

Définition du tirage :

C'est l'action mécanique de la roue d'échappement de centre 0, sur l'un ou l'autre des plans de repos de l'ancre. Elle provoque le rappel de la baguette contre l'une ou l'autre des goupilles de limitation.


La valeur du tirage est fonction de l'angle de tirage ( alpha ).
La pression de la dent de la roue d'échappement ( F ) provoque un moment de force par rapport au centre de l'ancre O2.

 

Définition de l'angle de tirage:

C'est l'ange ß compris entre une perpendiculaire élevée au bec de repos B, sur la ligne qui joint au centre de l'ancre O2 et le plan de repos BH de la palette.

L'angle de tirage ß a été défini au bec de repos B de la palette 

Valeurs de l'angle de tirage: 

L'angle de tirage devra être supérieur à l'angle limite de glissement acier/rubis qui est de 9° ; il est compris généralement entre 13° et 16°.

Si l'angle de tirage est trop faible, il y a un risque de mauvais ou non positionnement de la baguette contre une butée.
Si l'angle de tirage est trop fort, il y aura une augmentation importante du recul de la dents de la roue, donc une difficulté accrue lors du dégagement et une diminution de l'impulsion.
Les valeurs types de l'angle de tirage sont :
pour la palette d'entrée : 13°
pour la palette de sortie : 15°

Mesure de l'angle de tirage:

Cette mesure s'effectue au moyen d'un microscope de mesure équipé d'un goniomètre, le grossissement sera de 30 à 50 fois.

Avec le réticule fixe horizontal, on vient aligner le bec de repos de la palette et le centre de l'ancre.
Au moyen du réticule mobile vertical, on se positionne sur le plan de repos de la palette. 

On lira alors l'angle de tirage sur le cadran.

On peut également faire la mesure de l'angle de tirage au point de repos A.
Pour cela, il est nécessaire de laisser la roue d'échappement et l'ancre en place sur le mouvement et de placer le point d'intersection des réticules au point de repos de la dent.

Ces mesures peuvent également s'effectuer au moyen du projecteur de profil.

Le sommaire du cours d'échappement

A voir également