Zénith

Nouveautés 2012

ACADEMY RÉPÉTITION MINUTES

Non contente d’arborer l’une des complications majeures les plus difficiles à réaliser, l’Academy Répétition Minutes dicte ses propres codes, avec un système de répétition totalement inédit. Un système breveté, construit autour d’un râteau unique pour les trois sonneries. Car l’équation posée est complexe : concilier une répétition minutes avec un chronographe automatique dans un mouvement battant à la fréquence exceptionnelle de 5 Hz (36’000 alternances/heure), et disposant d’une réserve de marche de 50 heures. Ainsi, ce système à râteau unique permet de contourner l’axe du compteur 30 minutes, préservant ainsi l’esprit si particulier des chronographes El Primero.
Au cœur de l’Academy Répétition Minutes : le calibre intégré El Primero 4043, totalisant pas moins de 461 composants dans une boîte de seulement 18.36 mm d’épaisseur. Des composants uniques, patiemment construits, affinés et ajustés les uns aux autres. Des composants qui portent en eux la « patte » de l’horloger qui les a conçus, puisque les maîtres horlogers de la division haute horlogerie de Zenith poussent leur art jusqu’à être capables de reconnaître « leur » pièce.

Abrités sous le cadran, 264 composants sont dédiés à la répétition minutes, tandis que le déclenchement apparaît côté fond, à l’instar du mécanisme de la fonction chronographe. Le système du « tout ou rien » est appliqué, rendant nécessaire l’armage complet pour déclencher la répétition minutes et évitant ainsi toute mauvaise manipulation.
Proposée dans un généreux boîtier de 45 mm de diamètre en or rose 18K, l’Academy Répétitions Minutes est l’objet d’une édition strictement limitée à 25 exemplaires.

ACADEMY CHRISTOPHE COLOMB HOMMAGE À CHARLES FLECK

Chronométrier d’exception, Charles Fleck a lui aussi marqué à jamais de son empreinte l’histoire, celle de l’horlogerie, durant les plus de 30 années qu’il a passées au sein de la Manufacture Zenith. Entre 1925 et 1956, il a déposé de nombreux brevets, pour Zenith et sous son propre nom. Il est notamment l’inventeur du régulateur à double flèche qui a équipé les calibres 133, 71, 120, 40 et 5011. Sa passion pour la précision l’a amené à participer à la conception du calibre 135, qui a remporté de nombreux prix, dont le prestigieux Prix de la meilleure montre-bracelet, et ce cinq ans de suite.
Fidèle aux codes de Zenith, l’Academy Christophe Colomb Hommage à Charles Fleck bat à 10 vibrations par seconde, soit 36’000 alternances par heure. Une cadence exceptionnelle, qui a amené plus de complexité encore. Jamais en retard d’un défi, Zenith ajoute encore de la complexité à la complexité en squelettant cette pièce dédiée au chronométrier qui a tant marqué son histoire, comme pour mieux révéler la mécanique hors norme qui bat en son cœur. Un exercice de maestria qui a requis tous les savoir-faire au sein de la Manufacture, puisque le squelettage a fait l’objet d’un compromis permanent entre technique et esthétique. 
Platine, ponts, plaques : toutes les strates ont été patiemment ciselées, et les équilibres constamment réinventés. Sublimant les jeux de contrastes entre l’anthracite du mouvement, le bleu des aiguilles et des vis, ainsi que l’or rose des rouages, trois cadrans saphir vissés captent tous les regards, comme pour mieux célébrer la magie du dôme à 6h.
Façonnée en platine, la boîte souligne le caractère précieux de ce garde-temps proposé en série limitée de 25 exemplaires.

CAPTAIN TOURBILLON

Lignes sobres, architecture épurée. Clin d’œil aux codes Captain des années 1950’ également, avec des index et des aiguilles dauphines. Elégance d’un cadran avec un centre argenté brossé, un tour d’heure argenté grainé et une minuterie polie, avec finitions velours. Côté fond, un verre saphir transparent pour admirer le mouvement El Primero 4041 S, un petit chef-d’œuvre mécanique doté de 199 composants, le seul tourbillon au monde à battre la haute fréquence, avec un nombre d’allers-retours du balancier d’un quart supérieur aux autres constructions.
L’habillage est à la hauteur de cette précieuse mécanique. Décliné en or blanc ou or rose 18K, le boîtier de 40 mm arbore un galbe raffiné, grâce à un double étampage. Lorsque le Captain Tourbillon se fait serti, sa lunette arbore 46 diamants de taille baguette. Des pierres dont la pureté n’ont d’égale que la richesse du mouvement qui anime cette pièce incarnant parfaitement les valeurs de Zenith.

ZENITH STAR OPEN

Incarnant la philosophie des performances absolues, la monte Zenith Star Open rend hommage au calibre El Primero. Dès le premier regard, la pièce attire le regard par la force expressive de son originale forme coussin soulignée par une ouverture à 10h30 sur le légendaire coeur du mouvement mécanique à remontage automatique, le calibre El Primero 4062.
Trois modèles sont proposés : une version en acier sertie de 28 brillants VVS d’environ 0.17 carat, une version en or rose sertie de 63 brillants VVS d’environ 0.27 carat et une version en or rose sertie de 263 brillants VVS d’environ 1.57 carats. Elles sont proposées sur un bracelet en alligator avec une boucle triple déployante.

 

 

ZENITH STAR MOONPHASE

Plus rien n’arrête le mouvement mécanique à remontage automatique, Zenith Elite 692 ultraplat, qui se distingue ici dans le remarquable boîtier de forme coussin du modèle Zenith Star Moonphase. Eloge de finesse, soit 3,87mm d’épaisseur, il est doté de 195 composants, bat à une fréquence de 28’800 alternances par heure et affiche une réserve de marche de plus de 50 heures. Il met en lumière la plus belle mécanique horlogère dans une dimension de raffinement technique et esthétique.
Heures, minutes, petite seconde et phase de lune font l’objet d’une véritable mise en scène dans l’espace du cadran argenté. Ce dernier égrène les heures et les minutes au gré des chiffres romains bleus répondant au bleu profond de l’élégant cabochon saphir de la couronne. D’une superbe modernité et d’une rare élégance, il offre le premier rôle aux fonctions : l’indication de la petite seconde à 9h et de la phase de lune à 6h, entièrement dédiée à la course de l’astre.
Au dos de la pièce, une glace saphir permet de découvrir les rouages d’un mouvement décoré et gravé à la main. Somptueuse expression du raffinement horloger, la montre offre, dans chacune de ses exécutions en acier ou en or rose sertie de 28 brillants VVS d’environ 0.17 carat, sur un bracelet en alligator avec une boucle triple déployante, la joie de lire à tout instant un temps unique.

ZENITH PILOT MONTRE D’AÉRONEF TYPE 20

Le boîtier de 57,5 mm de diamètre, façonné en titane pour contrebalancer le poids du mouvement qu’il renferme, porte les attributs d’un instrument destiné à braver les airs. Sa couronne crantée rappelle celles qui ornaient les anciennes montres d’aviateurs, leur permettant le réglage sans quitter leurs gants. L’entrecorne de 27 mm accentue la géométrie des anses, épurées à l’extrême, qui accrochent un bracelet de cuir patiné entièrement cousu et surpiqué à la main.
L’esprit vintage se poursuit sur le cadran noir, dont la lecture est favorisée par des éléments luminescents : sous l’imposante glace saphir traitée antireflet des deux côtés, le tour d’heure en relief est formé par des blocs entiers de Superluminova, pointés par des aiguilles également rehaussées de matière phosphorescente.
Les compteurs affichent la petite seconde à 9h, la réserve de marche à 3h, dans un bel équilibre visuel. L’esthétique va à l’essentiel pour parfaire la lecture du temps, renouant ainsi avec l’esprit et la fonctionnalité des montres de bord traditionnelles.
Sa silhouette de 57,5 mm de diamètre flirte avec les plus belles conquêtes aériennes du début du 20e siècle. Hommage vibrant à l’esprit libre des pionniers du ciel, elle distille un temps infini, sans limites, à l’image des plus grandes découvertes.
Le fond transparent du boîtier ouvre l’horizon sur le mouvement mécanique à remontage manuel 5011K. Son diamètre de 50 mm lui autorise des finitions d’exception, à l’image des 19 rubis et des larges Côtes de Genève linéaires qui ornent ses ponts rhodiés. Certifié chronomètre COSC, il emprunte ses lettres de noblesse au célèbre calibre de poche 5011 qui a fait le succès de Zenith dès les années 1960.
En 1967, l’Observatoire de Neuchâtel lui a attribué le record de chronomètre le plus précis jamais présenté. En production continue depuis lors, il a équipé des montres de concours, des chronomètres de marine, des montres de poche et des montres d’écoles d’horlogerie.
Oscillant à 18’000 alternances par heure, le calibre 5011 est doté d’un dispositif indépendant d’arrêt de l’aiguille des secondes, pour la synchronisation de l’heure. Equipé d’antichocs sur l’axe du balancier et sur celui de l’échappement, d’un réglage fin, d’un spiral Breguet auto compensateur et antimagnétique, il dispose également d’un porte-piton mobile, d’une raquette double flèche et d’un système de fixation de tige de remontoir de type Zenith.

 

ZENITH PILOT DOUBLEMATIC

Un premier disque décalqué sur le réhaut dévoile les heures des villes emblématiques tandis qu’un deuxième disque indique le jour et la nuit. Doublée d’un chronographe, la montre Pilot Doublematic dispose de deux barillets, l’un dévolu à la mesure du temps, l’autre à une fonction alarme.
Le bouton-poussoir et la couronne à 8h permettent d’actionner et de régler le réveil. Sur le cadran, la commande s’affiche par l’aiguille ajourée rouge et ruthénium noir tandis qu’une ouverture à 8h30 confirme sa mise en route.
Un indicateur de réserve d’alarme suit la progression du barillet à 7h.
Coiffé d’une grande date, le compteur de chronographe 30 minutes se pose à 3h. La trotteuse centrale se rehausse d’une flèche en Superluminova, les aiguilles des heures et minutes optent pour un design athlétique qui signe leur appartenance au 21e siècle.
Le tour d’heure est mis en lumière par des chiffres luminescents qui semblent en lévitation sur le cadran noir sablé mat ou argent. La lisibilité est parfaite.
Logé dans un boîtier d’acier ou d’or rose brossé et poli de 45 mm de diamètre, le mouvement mécanique à remontage automatique El Primero 4046 dévoile les terminaisons squelettées de son rotor par le fond saphir.
Composé de 439 pièces, il bat à 36’000 alternances par heure et s’offre le luxe d’une réserve de marche de 50 heures.

ZENITH PILOT BIG DATE SPECIAL

En écho à la montre chronographe historique des années 1960-1980, la nouvelle Pilot Big Date Special choisit la fonctionnalité pour fer de lance. Son boîtier façonné en acier opte pour un diamètre consensuel de 42 mm, dont les finitions polies et satinées s’alternent dans un esprit classique.
Le cadran noir mat, sablé cinq fois, met en lumière les données temporelles dans un parfait équilibre visuel. Le compteur de petite seconde s’installe à 9h en symétrie parfaite avec le compteur 30 minutes qui se place lui à 3h.
Tous deux ont un traitement azuré. Un duo d’aiguilles traitées ruthénium noir et soulignées de Superluminova marquent les heures et les minutes dans un style résolument masculin et moderne. Leur profil sportif et dynamique répond au graphisme épuré des chiffres arabes qui rendent un sobre et solennel hommage à ceux du chronographe de 1960.
En coulisses, oeuvre avec une régularité exceptionnelle le calibre El Primero 4010, dont les finitions sont visibles par le fond saphir du boîtier.
La masse oscillante arbore de fines Côtes de Genève réalisées dans la plus pure tradition horlogère.

 

ZENITH ESPADA

Techniquement, la nouvelle ligne Espada a hérité de la précision du célèbre calibre El primero. Conçu selon un dessin presque académique, sans aucune concession faite à l’accessoire, son mouvement parfaitement intégré, allie faible encombrement, fiabilité et précision: la position de chaque platine, de chaque rouage et de chaque pièce est optimisée. pas moins de 210 composants animent son mouvement mécanique à remontage automatique, le calibre El primero 4650 B.
À l’instar de tous les calibres El primero, il bat à la fréquence exceptionnelle de 10 alternances par seconde ou 36’000 alternances/heure.
Disposant d’une réserve de marche de 50 heures, il présente un diamètre de 30 mm.
la sobriété est le maître-mot de la nouvelle ligne Espada. Elle oeuvre dans la réinterprétation de ce qui est déjà présent dans le patrimoine stylistique de la manufacture Zenith : boîtier rond, cadran sobre, indications d’une parfaite lisibilité et pureté des lignes. onze index rhodiés, facettés et bénéficiant d’un traitement superluminova veillent sur la bonne indication de l’heure et des minutes, pointés par deux aiguilles, elles aussi parfaitement distinctes.
Balancée par l’étoile Zenith, l’aiguille des secondes entame une danse régulière et précise autour du cadran. À 3h, un guichet de date parfaitement lisible donne la mesure des jours. En fidélité aux principes essentiels de l’horlogerie, une glace saphir permet d’admirer un spectacle de toute beauté des deux côtés du cadran.
À ces vertus esthétiques s’ajoute la fiabilité d’un boîtier étanche à 100 mètres doté d’une couronne vissée.

ZENITH EL PRIMERO CHRONOMASTER 1969

L’ouverture du cadran sur le coeur battant d’un mouvement d’exception est une autre innovation propre à la manufacture Zenith. Cette signature inséparable de la marque à l’étoile est aujourd’hui associée pour la première fois aux codes couleurs du chronographe original de 1969.
De fait, ce modèle Chronomaster 1969 abrite un nouveau mouvement chronographe automatique conçu, mis au point et produit à l’interne, le calibre El Primero 4061. À l’instar de tous les mouvements El Primero, il bat à la fréquence exceptionnelle de 10 alternances par seconde (ou 36’000 alternances/heure) pour une mesure au 1/10e de seconde.
Ce nouveau mouvement chronographe disposant d’environ 50 heures de réserve de marche intègre 282 composants ; il présente des finitions soignées, visibles notamment à travers l’ouverture sur le cadran.
La nouvelle El Primero Chronomaster 1969 affiche les fonctions heures, minutes, petite seconde à 9h, ainsi que les fonctions chronographe avec trotteuse centrale, compteur 30 minutes à 3h et 12 heures à 6h.
Le nouveau chronographe El Primero Chronomaster 1969 arbore un boîtier en acier de 42 mm de diamètre, étanche à 100 mètres, avec poussoirs ronds de style vintage. Il est proposé sur bracelet alligator noir avec boucle en acier.

ZENITH EL PRIMERO CHRONOMASTER OPEN GRANDE DATE MOON & SUNPHASE

En 2012, la manufacture Zenith enrichit encore cette collection majeure en dévoilant dans deux nouvelles versions en du modèle El Primero Chronomaster Open Grande Date Moon & Sunphase.
Outre le chronographe qui, à l’instar de tous les mouvements El Primero, mesure le 1/10e de seconde, le calibre 4047 propose les indications heures, minutes, petite seconde à 9h, grande date à 2h – par deux disques concentriques – ainsi que les indications phase de lune et de soleil à 6h.
Proposé en or rose ou en acier avec cadran argenté ou noir, le modèle El Primero Chronomaster Open Grande Date Moon & Sunphase présente un généreux boîtier de 45 mm de diamètre, avec poussoirs ronds de style vintage, étanche à 50 mètres.
Il est proposé sur un bracelet en alligator brun (version or rose) ou noir (version acier) avec boucle en métal assorti.

Par année