Vulcain

Nouveautés 2013

NAUTICAL SEVENTIES LIMITED EDITION

Avant-gardiste, la Cricket Nautical l’est en tous points à sa sortie en 1961. Pour la première fois de l’histoire, une montre-bracelet est capable de plonger à 300 mètres, d’avertir le porteur de façon sonore lorsqu’il est temps pour lui de remonter à la surface, tout en lui indiquant avec précision ses paliers de décompression.
Au coeur de ce modèle qui marquera à jamais l’horlogerie sportive bat le déjà légendaire calibre alarme-réveil Cricket. Instrument novateur, la Vulcain Cricket Nautical fait immédiatement sensation dans l’univers de la plongée sous-marine.
Répondant par ses caractéristiques techniques aux exigences de sécurité des plongeurs, cemodèle est issu de la mise en commun de diverses compétences: celles de trois experts auxquels les constructeurs de Vulcain ont choisi de s’associer pour développer la première montre de plongée munie d’une alarme audible sous l’eau. Hannes Keller, plongeur bardé de records et mathématicien, Max-Yves Brandily, explorateur et réalisateur, et Arthur Droz, instructeur national de plongée et délégué C.I.A.S. (Centre d’Investigations et d’Activités Sous-Marines), ont ainsi puisé dans leurs expériences pour créer avec la Manufacture Vulcain la première montre disposant à la fois d’une alarme, d’une indication claire des paliers de décompression et d’une étanchéité garantie à 300 mètres. Une profondeur qui équivaut à une pression de quelque 30kg/cm2 !
En 1970, Vulcain lançait une nouvelle version à l’affichage retravaillé de sa mythique Nautical, aujourd’hui rééditée dans une série limitée à 300 exemplaires.
Si la Nautical Seventies Limited Edition de 2013 a été réalisée selon les dernières innovations techniques, l’esprit vintage originel est lui farouchement préservé.
Tout y est. À commencer par le calibre manuel Cricket V-10 capable de faire tinter son réveil de manière audible jusqu’à 20 secondes sous l’eau. Doté d’un double barillet – l’un pour délivrer l’énergie nécessaire aux fonctions heure, minute et seconde, l’autre pour alimenter l’alarme-réveil –, ce mouvement manufacturé par Vulcain bat à la vitesse de 18’000 alternances par heure et dispose d’une réserve de marche de 42 heures.
Comme aux origines, le boîtier de 42 mm étanche à 300 mètres alterne finitions polies et satinées, et se singularise par son emblématique triple fond faisant office de chambre de résonance de l’alarme pour une efficacité maximale. Une intensité encore renforcée par une glace en verre hesalite: le matériau original utilisé en 1970, ayant pour propriété d’amplifi er le son.

Par année