Vacheron Constantin

Nouveautés 2013

PATRIMONY CONTEMPORAINE ULTRA-PLATE CALIBRE 1731

C’est en 2009 que Vacheron Constantin décide de créer un nouveau mouvement à répétition minutes, alliant tout à la fois finesse, pureté du son, esthétisme, fiabilité et robustesse. Quatre ans seront nécessaires pour résoudre cette équation des plus complexes. Si le nouveau calibre 1731 affiche une épaisseur à peine plus élevée que son prédécesseur de 1992 – 3.90 mm contre 3.28 mm – du fait de son impressionnante réserve de marche de 65 heures, il n’en demeure pas moins le plus fin du marché aujourd’hui, surmontant la difficulté d’assembler et de régler des composant affinés à l’extrême.
Les prouesses techniques ne s’arrêtent pas au défi de l’extraplat, puisque le calibre 1731 est doté d’un dispositif des plus ingénieux développé en 2007 par Vacheron Constantin pour le mouvement 2755 – autre membre de cette famille exclusive des calibres à répétition minutes : un régulateur de sonnerie volant.
Au contraire des régulateurs à ancre classiques, celui-ci est totalement silencieux. Son rôle est d’équilibrer la cadence à laquelle les marteaux frappent les timbres. Sans régulateur, cette séquence musicale se déroulerait à la vitesse du ressort de barillet de sonnerie, et ne produirait qu’une série de notes impossibles à distinguer les unes des autres. Le dispositif développé par Vacheron Constantin comporte deux masselottes conçues de manière à servir de frein sur l’axe de rotation du régulateur, lissant ainsi l’énergie dispensée par le ressort du barillet. Pour ce faire, il recourt à deux forces opposées, centrifuge et centripète.
Lorsque le régulateur tourne, la force centrifuge fait s’écarter l’une des extrémités des masselottes vers l’extérieur, tandis que l’autre extrémité vient appuyer sur l’axe pour ralentir et stabiliser la vitesse de rotation, et ainsi assurer une cadence constante de la sonnerie.
Accompli jusque dans les détails les plus infimes, le régulateur arbore la croix de Malte, emblème de Vacheron Constantin, quand bien même celle-ci demeure cachée côté face du calibre.
Si la nouvelle Patrimony Contemporaine ultra-plate calibre 1731 est restée fidèle à ces codes emblématiques, son boîtier a fait l’objet d’un travail aussi subtil que complexe pour ne former qu’un avec le calibre 1731 et signer un double record : le mouvement répétition minutes le plus plat (3.90 mm), pour la montre la plus fine (8.09 mm).
Ainsi, le galbe de la carrure a-t-il été appuyé pour affiner encore la silhouette, à l’instar du fond saphir, ouvert le plus largement possible afin de dévoiler les marteaux et même, chose rare, les timbres. Côté cadran, Vacheron Constantin a opté pour une très élégante petite seconde décentrée à 8h, la première de la ligne Patrimony Contemporaine.

NOUVEAU MODÈLE TOLEDO 1951

Déjà en 2003, le modèle Toledo avait été revisité et proposé avec un quantième complet. Cette année, la nouvelle montre Toledo 1951 a fait le choix de se rapprocher du modèle d’origine de 1951, une montre de forme avec un affichage trois aiguilles, tout en conservant les accents chaleureux de ce garde-temps au caractère latin.
La nouvelle montre Toledo 1951 est animée par le célèbre calibre 2460 SC, développé et manufacturé par Vacheron Constantin. Oscillant à 28'800 alternances par heure, ce calibre à remontage automatique, doté d’une masse en or 22 carats, offre une réserve de marche d’environ 40 heures.
Ce garde-temps répond aux nouvelles exigences du Poinçon de Genève.

 

MÉTIERS D’ART LES UNIVERS INFINIS

Deuxième série de la collection Métiers d’Art Les Univers Infinis, inspirée de l’oeuvre de l’artiste hollandais Maurits Cornelis Escher • Hommage à l’expression graphique du concept de tessellation, ou pavage périodique • Alchimie des Métiers d’Art de la Manufacture : gravure, émaillage, sertissage, guillochage et, nouvelle technique, la marqueterie d’or et de nacre • Un mouvement mécanique à remontage automatique, entièrement développé et manufacturé par Vacheron Constantin 
• Une série limitée et numérotée de 20 pièces par modèle, certifiée Poinçon de Genève

 

PATRIMONY TRADITIONNELLE DAME MANUEL

Taillée dans l’or rose ou blanc, la nouvelle Patrimony Traditionnelle pour dame s’enorgueillit d’une boîte dont l’extrême finesse est accentuée par un nouveau diamètre de 33 mm.
Mise en lumière par une lunette sertie de 54 diamants taille rond, elle s’approprie les codes identitaires de la ligne, minuterie peinte en brun ou en gris, index appliques et aiguilles forme Dauphine façonnés en or massif, qui évoluent sur un cadran opalin argenté.
Un bracelet en cuir d’alligator Mississippiensis, bleu nuit ou taupe, complète le style d’une montre qui ne laisse rien au hasard.
Visible par le fond transparent de son boîtier, son prestigieux mouvement mécanique à remontage manuel, le calibre 1400, estampillé du prestigieux Poinçon de Genève, se veut le parfait écho d’une esthétique empreinte d’authenticité.

LA COLLECTION MÉTIERS D’ART FLORILÈGE

Cette année et pour la première fois pour cette collection d’exception, le nouvel opus baptisé Métiers d’Art Florilège s’adresse exclusivement aux femmes. Cette trilogie, rend un hommage vibrant à la délicatesse de l’illustration botanique de l’Angleterre du 19ème siècle. Issues du célèbre ouvrage de Robert John Thornton, The Temple of Flora, publié en 1799, les plantes investissent les cadrans des montres qui réunissent plusieurs métiers d’art de la manufacture : l’émaillage, le guillochage et le sertissage.
Équipé du calibre 4400, mouvement mécanique à remontage manuel développé et manufacturé par Vacheron Constantin, le trio Métiers d’Art Florilège distille un temps empreint de poésie et de contemplation, qui s’égrène avec une régularité parfaite.
Grâce à son imposant barillet, le mécanisme dispose d’environ 65 heures de réserve de marche. Il se singularise par son diamètre de 12.5’’’ (28.50 mm) adapté aux boîtiers modernes.
Séries limitées de 20 exemplaires pour les pièces Collection avec lunette sertie de diamants ronds et de 5 exemplaires avec lunette sertie de diamants baguette pour les pièces dédiées aux Boutiques Vacheron Constantin, les montres Métiers d’Art Florilège arborent le prestigieux Poinçon de Genève.

Par année