Vacheron Constantin

Nouveautés 2010

MÉTIERS D’ART – CHAGALL & L’OPÉRA DE PARIS

vacheron constantin Métiers d’Art – Chagall & l’Opéra de ParisLa collection Métiers d’Art - Chagall & l’Opéra de Paris est composée de 15 garde-temps uniques.
Une pièce maitresse, intitulée « Hommage aux Compositeurs Illustres », reproduisant dans le moindre détail le plafond de l’Opéra Garnier réalisé par Marc Chagall et 14 pièces mettant chacune en avant un compositeur et une de ses œuvres.

Chef d’œuvres de miniaturisation, ces pièces uniques font appel à tout l’art de la peinture en émail « Grand Feu », selon la technique genevoise séculaire qui demeure aujourd’hui encore l’apanage de quelques rares artisans.

Dans son écrin d’or jaune, le cadran accueille sur 31,50 mm de diamètre une œuvre qui occupe en réalité 200m2... La gageure est de taille. Trois aiguilles en or survolent inlassablement le tableau du maître, pointant selon l’heure, les œuvres de Ravel, Debussy et des 12 autres compositeurs.

Sur le pourtour, des nymphes, toutes différentes, ont été gravées à la main au même niveau que le cadran émaillé et donnent une incroyable impression de relief, encore accentuée par la lumière qui s’y reflète. Majestueuses incarnations des heures, elles sont reproduites d’après les dorures Second Empire du Palais Garnier. Ourlé d’un anneau d’or, le centre du cadran rappelle celui du plafond.

vacheron constantin Métiers d’Art – Chagall & l’Opéra de Paris   vacheron constantin Métiers d’Art – Chagall & l’Opéra de Paris

La sobriété du boîtier de 40mm de diamètre, finement poli, met en lumière la perfection et le raffinement de la miniature en émail. Intégralement faite à la main avec patience, minutie et concentration, celle-ci est la digne héritière de l’esprit des Cabinotiers si cher aux fondateurs de la Maison. Un esprit qui s’incarne également dans le fond officier de la montre, qui, ouvert, découvre une gravure créée par la Manufacture en hommage à Marc Chagall.

Le cœur du garde-temps bat au rythme régulier du mouvement à remontage automatique, le calibre 2460, entièrement développé et manufacturé par Vacheron Constantin.

QUAI DE L’ILE QUANTIÈME RÉTROGRADE ANNUEL

Résolument contemporaine, portant l’idée de la personnalisation comme jamais auparavant dans la haute horlogerie, la collection Quai de l’Ile s’enrichit d’une nouvelle complication aussi utile que technique, le quantième rétrograde annuel. Habillé d’or rose ou d’or blanc - ou des deux selon les désirs du client -, ce modèle aux lignes dynamiques abrite un nouveau mouvement à complications mécanique à remontage automatique conçu, développé et manufacturé par Vacheron Constantin, le calibre 2460 QRA, estampillé du prestigieux Poinçon de Genève.
Ce calibre intègre une double maîtrise technique, le quantième annuel couplé à l’affichage rétrograde de la date.

QUAI DE L’ILE QUANTIÈME RÉTROGRADE ANNUEL   QUAI DE L’ILE QUANTIÈME RÉTROGRADE ANNUEL plaque

Intégrant 326 composants, le nouveau calibre Vacheron Constantin 2460 QRA propose les fonctions heures, minutes, petite seconde à 9h, quantième annuel avec date rétrograde, mois et phases de lune de précision (une correction tous les 122 ans). Doté d’un dispositif stop seconde pour une mise à l’heure exacte, il dispose d’une réserve de marche d’environ 40 heures pour une fréquence de 4Hz (28'800 alternances/heure). Ce mouvement mécanique à remontage automatique est doté d’une masse oscillante montée sur un roulement à billes en céramique.

COLLECTION MÉTIERS D’ART – LA SYMBOLIQUE DES LAQUES

Ouvrant un nouvel horizon à l’alliance entre technique horlogère et technique décorative, la manufacture propose pour la première fois une collection Métiers d'Art dont une partie de la production quitte le sol genevois pour venir d’un autre continent. Et c'est un ailleurs lointain, puisque derrière le terme mystérieux de maki-e se cache le fleuron des techniques ancestrales et traditionnelles de la laque japonaise.

maki-e   fun-maki

Dans les tiroirs de son département Création, Vacheron Constantin avait depuis longtemps le projet d'une conjonction entre maki-e et horlogerie. Mais ce projet n'avait encore jamais trouvé l'étincelle qui lui ferait prendre vie. Cette étincelle viendra de la maison Zôhiko qui portait la même aspiration en miroir : parvenir à combiner les talents des arts horlogers à celui des arts de la laque.

COLLECTION MÉTIERS D’ART – LA SYMBOLIQUE DES LAQUESFidèle à l'esprit de la collection Métiers d'Art, la série de montres Métiers d’Art – La symbolique des laques se déclinera sur trois ans, chaque année donnant naissance à un nouveau coffret de trois montres en série limitée à seulement vingt exemplaires.

Chaque volet présentera des motifs choisis pour les cadrans, réalisés avec la technique du maki-e, dans l'immense réservoir symbolique des traditions artistiques d'Extrême-Orient.
C'est ainsi que tout motif, qu'ils soient dérivés du monde animal, végétal ou minéral, est porteur de signification et est susceptible d'être combiné avec un autre : des figures divines ou héroïques sont associées à des animaux, ces animaux à des plantes, ces plantes à des vertus ou à des qualités abstraites, etc. Souvent, ces motifs renvoient à des oeuvres littéraires, des poèmes ou encore des légendes.

calibre 1003D’un point de vue horloger, c’est le légendaire calibre extra-plat 1003 qui a été choisi par Vacheron Constantin pour équiper cette série de garde-temps.

C’est une version squelette du mouvement construit en or 14 carats que l’on retrouve ici. Toutefois, pour magnifier l’harmonie de l’ensemble et veiller à ce que le travail du maki-e soit bien mis en avant, Vacheron Constantin a été jusqu’à opter pour un traitement ruthénium qui – calmant l’éclat naturel de l’or - offre un effet des plus élégants à la montre. Les glaces saphir sur les deux faces permettent d’admirer les finitions exceptionnelles, notamment le travail d’anglage, réalisées dans les ateliers de la manufacture genevoise. cadran bambou et moineauQuant à la boîte ronde d’une apparente simplicité, elle a été dessinée dans des lignes d’une sobriété exemplaire qui confine à l’épure, respectant l’esprit zen de la collection Métiers d’Art – La symbolique des laques.

Maki-e 蒔絵 - qui veut dire "image semée" - représente la technique la plus sophistiquée de l’art de la laque, désignant un travail décoratif où la poussière d'or ou d'argent est délicatement saupoudrée sur de la laque encore humide, généralement noire, pour créer le motif.

COLLECTION MÉTIERS D’ART – LA SYMBOLIQUE DES LAQUES COLLECTION MÉTIERS D’ART – LA SYMBOLIQUE DES LAQUES COLLECTION MÉTIERS D’ART – LA SYMBOLIQUE DES LAQUES
PATRIMONY TRADITIONNELLE « CALIBRE 2253 »

Vacheron Constantin présente en 2010 dans la Collection Excellence Platine le modèle Patrimony Traditionnelle « Calibre 2253 », une complication astronomique majeure du fait de la technicité mise en œuvre.
Entièrement créé en interne par les bureaux techniques de la manufacture et fruit de plusieurs milliers d’heures de développement, le nouveau calibre 2253 dispose outre d’un tourbillon, de complications liées au mouvement de la Terre dans l’espace : un quantième perpétuel, une équation du temps ainsi que l’indication des heures de lever et de coucher du soleil.

Patrimony Traditionnelle « Calibre 2755 » calibre 2253 calibre 2253

Outre des complications en nombre plus élevé, le calibre 2253 présente une époustouflante réserve de marche qui repousse encore les limites du possible pour battre un nouveau record : environ 336 heures, soit 14 jours.
Sa configuration technique repose sur quatre barillets assemblés par couple; la réserve de marche s’affiche côté pont, bien visible à travers le fond saphir du boîtier.

PATRIMONY TRADITIONNELLE « CALIBRE 2755 »

Patrimony Traditionnelle «Calibre 2253»Cet extraordinaire calibre prend place dans un généreux boîtier en platine de 44 mm de diamètre dont les caractéristiques ont été pensées afin d’offrir à la répétition minutes une qualité sonore des plus remarquables.

La mise en résonance de l’ensemble est optimisée grâce à l’emploi ingénieux d’un plot relié à la fixation des timbres de sonnerie. Le reste de l’habillage a fait également l’objet de multiples raffinements : cadran disponible en deux finitions argentée ou ardoise, et boucle déployante en platine 950 avec demi-Croix de Malte.

Notons que ce cadran est subtilement décentré pour mieux mettre en valeur la cage de tourbillon. Répétition minutes, tourbillon, quantième perpétuel : la réunion en un seul garde-temps de ces trois complications majeures demeure un exercice de style et de maîtrise rarement accompli.

Au vu de sa complexité, la montre Patrimony Traditionnelle « Calibre 2755 » en platine fait l’objet d’une production par nature fort limitée.

PATRIMONY TRADITIONNELLE CHRONOGRAPHE QUANTIÈME PERPÉTUEL « CALIBRE 1141QP »

PATRIMONY TRADITIONNELLE CHRONOGRAPHE QUANTIÈME PERPÉTUEL « CALIBRE 1141QP »L’habillage de cette montre d’exception est à l’égal du mouvement qu’il abrite.
Caractéristique de la ligne Patrimony Traditionnelle, le boîtier en platine 950 conjugue avec élégance sobriété et classicisme. Son généreux diamètre de 43 mm garantit une excellente lisibilité de l’ensemble des indications figurant sur le cadran.

Ce dernier est disponible en deux versions : argenté opalin avec compteurs eux aussi argentés, ou velouté ardoise avec compteurs rhodium noir azurés, des finitions à plusieurs tons réalisées dans l’esprit des chronographes historiques de Vacheron Constantin.
L’amateur reconnaîtra en particulier la filiation avec les chronographes des années 1940. Battant au rythme de 18 000 alternances par heure, le calibre 1141QP dispose d’une réserve de marche d’environ 48 heures.

Outre les heures, minutes et petite seconde à 9h, il affiche les fonctions chronographe avec trotteuse centrale et compteur 30 minutes à 3h; quant au quantième perpétuel, il rythme les indications jour de la semaine, mois et années bissextiles dans des guichets ainsi que la phase de lune astronomique et la date à aiguille à 6h.

HISTORIQUE ULTRA-FINE 1955

Historique Ultra-fine 1955Célébrer les 55 ans de la naissance du calibre extra-plat 1003 est pour Vacheron Constantin l’occasion de revisiter son patrimoine.
Considéré par beaucoup d’experts comme l’un des mouvements extra-plats les plus beaux et les plus raffinés, le calibre 1003 défie depuis plus de 50 ans les lois de la mécanique. Il est extrêmement complexe à produire et nécessite pour son réglage toute l’expertise d’une manufacture de Haute Horlogerie.
Pour l’occasion, Vacheron Constantin choisit donc de présenter une version reconstruite de ce calibre : Son épaisseur de seulement 1.64 mm - toujours un record de finesse sur le marché - et son diamètre de 21.10 restent inchangés.

Ses finitions sont en revanche plus raffinées puisque ponts et platine sont désormais en or 18 carats. Ses 117 composants lui assurent une fréquence de 18'000 a/h et, malgré sa taille minuscule, il dispose d’une réserve de marche de plus de 30 heures. Sa terminaison est extrêmement soignée : Côtes de Genève, perlage et anglage des composants, étirage des aciers sont ainsi entièrement réalisés à la main.
Ce niveau exceptionnel de finition permet à la nouvelle version du calibre 1003 d’arborer le prestigieux Poinçon de Genève, une certification indépendante et souveraine de l’Etat de Genève, garantie de provenance comme de précision, de durabilité et de bien facture, une estampille privilège de quelques rares maisons d’horlogerie genevoises.

calibre 1003Pour sa réédition en 2010, le calibre 1003 est présenté dans une montre ronde en or rose 4N 18 carats de 36 mm de diamètre, modèle dont le dessin s’inspire d’une des trois pièces historiques de 1955, la référence 4961.

Etanche à 3 bar équivalent à environ 30 mètres, un fond transparent pourvu d’une glace saphir, un cercle d’emboîtage en titane – pour contribuer à la rigidité de l’ensemble - et une boîte encore plus mince – 4.1 mm - ce qui en fait la montre mécanique à remontage manuel la plus plate du monde actuellement.

HISTORIQUE ULTRA-FINE 1968

Vacheron Constantin a choisi de faire de 2010 une année en forme d’hommage à ses garde-temps extra-plats en rééditant, toujours dans la collection « Historiques », un modèle de forme carrée datant de 1968 et équipé du fameux calibre extra-plat automatique 1120.
Historique Ultra-fine 1968En regard de la pièce originelle de 1968 (référence 7614), la montre présentée aujourd’hui comporte des caractéristiques techniques revues pour être en phase avec l’époque : étanche à 3 bar, équivalent à environ 30 mètres, glace saphir, et un fond plein clipsé comme le modèle d’origine.
En dépit de ces améliorations qui tendent d’ordinaire à épaissir une montre, la pièce de 35.2 mm de côté est moins épaisse encore que son modèle historique : 5.5 mm vs. 6.52 mm, ce qui fait d’elle l’une des montres les plus minces de sa catégorie.

À l’instar du modèle de 1968, la version contemporaine est équipée du calibre extra-plat automatique 1120. Ce mouvement d’exception, qui affiche l’heure et la minute, a fait battre quelques-uns des plus prestigieux garde-temps automatiques extra-plats de l’histoire horlogère. Malgré son apparente simplicité, il dispose d’une construction sophistiquée faisant appel à des solutions techniques inédites.

À l’occasion de sa réédition, la Manufacture Vacheron Constantin l’a reconstruit ; ses dimensions restent inchangées - 28 mm de diamètre pour 2.45 mm d’épaisseur - mais il dispose désormais d’une masse oscillante en or 18 carats portant la Croix de Malte.
Sa réserve de marche est d’environ 40 heures.

Par année