Richard Mille

Nouveautés 2013

MONTRE AUTOMATIQUE RM 11-01 ROBERTO MANCINI CHRONOGRAPHE FLYBACK

Richard Mille a choisi de créer avec Roberto Mancini la RM 11-01.
Equipée du calibre RMAC1, cette pièce s’offre un quantième annuel ainsi qu’un chronographe flyback avec un compteur des minutes central et un cadran divisé selon les périodes de jeu.
Son fonctionnement, qui semble des plus simples, est cependant unique en horlogerie. Le cadran indique les temps de jeu sur une base de mi-temps de 45 minutes et jusqu’à 15 minutes d’arrêts de jeu.
Une seule pression sur le poussoir à 4 heures active la fonction flyback et replace l’aiguille à 12 heures, prête à démarrer pour la seconde mi-temps.
En cas de prolongation, l’on réactive la fonction flyback et la montre indique désormais les 15 minutes de jeu et jusqu’à 5 minutes de temps additionnel.
Le boîtier de la RM 11-01 reprend le célèbre dessin de la RM 011.
De forme tonneau, ce boîtier tripartite en titane grade 5 est étanche à 50 mètres, grâce à deux joints toriques en Nitril. Il est assemblé au moyen de 20 vis spline, elles aussi en titane grade 5 et de rondelles en acier 316L résistantes à l’usure.

TOURBILLON RM 027 RAFAEL NADAL

La RM 27-01 Rafael Nadal possède une platine reliée au boîtier par quatre câbles d’acier tressés d’une épaisseur de seulement 0,35 mm de diamètre.
Combinant rigidité et souplesse, cette structure protège des chocs le mouvement de seulement 3.5 grammes, poids obtenu grâce à l’utilisation du titane grade 5 pour la platine et la cage de tourbillon ainsi que de l’aluminium-lithium pour les ponts de barillet et de rouages.
La mise en tension de ces câbles est rendue possible grâce à un ingénieux mécanisme de tendeurs situés à 3 et 9 heures et de poulies, agissant comme des pylônes, placées aux 4 extrémités du mouvement.
Chaque câble, fixé au tendeur, passe à travers la poulie supérieure puis dans le mouvement pour ensuite revenir dans la poulie inférieure pour enfin se loger dans le réhaut inférieur. Les câbles enlacés, l’horloger procède à la mise sous tension des câbles par rotation de la bague centrale des tendeurs avec un outil spécifique. La pose et le contrôle de la tension des câbles sont des opérations extrêmement délicates.
Une trop forte tension pourrait à tout moment faire rompre les câbles et les fixations et endommager le mouvement.
A contrario, une tension trop faible pourrait mettre le mouvement en phase de résonnance et perturber alors les performances chronométriques.
Ce calibre exceptionnel, de par sa conception suspendue au sein du boîtier, est capable de résister à des accélérations de plus de 5000 G.
La RM 27-01 ne pèse que 19 grammes, bracelet Velcro® compris.
Un exploit qui réside dans le matériau utilisé pour le boitier. En effet, le carbone est mis à l’honneur pour la fabrication du boitier au fond monobloc de la RM 27-01. Sa couleur anthracite est dûe à une forte concentration de nanotubes de carbone dans sa composition. Le résultat ? Une parfaite résistance aux chocs, aux rayures et un confort indispensable à Rafael Nadal pendant les compétitions car désormais, Rafa jouera tous ses matches avec la RM 27-01 au poignet.

MONTRE TOURBILLON RM 039 AVIATION E6-B CHRONOGRAPHE FLYBACK

Le calibre RM039 est un mouvement tourbillon à remontage manuel avec heures, minutes et secondes à 6 heures, un affichage de la date surdimensionnée, un chronographe flyback avec compteur secondes, minutes au centre et heures à 9h, les fonctions UTC et décompteur sans oublier le sélecteur de fonctions et un indicateur de réserve de marche. Toutes ces fonctions ont nécessité la création de 750 composants inédits assemblés dans un mouvement de 38.95 mm de diamètre pour 7.95 mm d’épaisseur comprenant 58 rubis.
A noter que 6 boutons poussoirs sont nécessaires pour profiter pleinement de chaque fonction qu’offre cette montre aviation.
Avec près de 750 composants pour le mouvement et plus de 200 pièces pour le boîtier, la RM 039 Aviation E6-B Chronographe Flyback fait partie du cercle très fermé des montres les plus compliquées sur le marché.
La montre aviateur RM 039 Aviation E6-B donne la quasi-totalité des informations présentes sur la fameuse règle de calcul E6-B.
Intégrée sur la lunette tournante bidirectionnelle, elle permet de lire et de calculer la consommation de carburant, les temps de vols, la vitesse au sol, l’influence des vents et de convertir rapidement des unités de mesures (Naut/KM/Gallons/ Liters/Feet/KG/LBS).
Autre particularité de la RM 039 par rapport aux autres montres aviation : la possibilité de calculer l’altitude densité grâce à son pilier mobile placé à 2 heures et intégré dans la carrure, une fonction inédite que la RM 039 introduit pour la première fois dans l’horlogerie.

 

MONTRE TOURBILLON RM 56-01 SAPHIR

Grâce à l’utilisation d’une platine en saphir -qui supporte intégralement le mouvement tourbillon à remontage manuel-, Richard Mille a réussi à apporter un maximum de luminosité dans son calibre RM56-01 avec heures et minutes, indicateur de réserve de marche et de couple respectivement à 11 et 2 heures et sélecteur de fonctions à 4 heures.
Son boîtier tripartite s’inspire de celui de la RM 056. Chaque composant -lunette, carrure, fond- est créé à partir d’un bloc de saphir taillé dans la masse. Plus de 40 jours d’usinage, 24 heures sur 24, ont été nécessaires pour obtenir ce boitier qui n’utilise aucune structure externe pour l’assemblage et dont l’usinage a nécessité l’achat d’une machine CNC spécifique dédiée pour la RM 56-01.
Toutes les pièces en saphir ont été usinées par un grand spécialiste de ce matériau, la Maison Stettler, à Lyss en Suisse.
Ce boîtier, épousant parfaitement la forme du poignet, est étanche à 30 mètres grâce à deux joints toriques en Nitril transparent et assemblé autour du calibre RM56-01 au moyen de 24 vis spline en titane grade 5.

 

MONTRE TOURBILLON RM 58-01 HEURE UNIVERSELLE JEAN TODT EDITION LIMITÉE

Ce mouvement à remontage manuel possède heures, minutes, réserve de marche de 10 jours avec indicateur à 2 heures. D’un diamètre de 34 mm, le calibre RM58-01 repose sur une platine en titane grade 5, un matériau également utilisé pour les ponts. Le tourbillon, situé à 9 heures et qui bat à une fréquence de 3Hz, prend place dans un boitier quadripartite combinant titane et or rouge.
La lunette tournante microbillée, satinée et polie indique, sur son réhaut brun, les noms de 24 villes du monde, symboles des 24 fuseaux horaires. Cette simplicité apparente cache en fait un mécanisme technique d’une extrême complexité.
Contrairement aux montres équipées de la même complication, la RM 58-01 ne possède en effet aucun poussoir de réglage pour changer de fuseau horaire. La mise à l’heure se fait tout simplement par la rotation anti-horaire de la lunette, ce qui permet un réglage beaucoup plus rapide. Il suffit de placer à 12 heures, le nom de la ville où l’on vient d’atterrir, pour définir automatiquement l’heure locale ainsi que celle des 23 autres villes du monde grâce au réhaut gradué sur 24 heures.
Ce disque noir et blanc permet de distinguer les heures de nuit et de jour et effectue la correction heure par heure automatiquement.

MONTRE CAPTEUR DE G TOURBILLON RM 036 JEAN TODT LIMITED EDITION

Ce calibre à remontage manuel avec heures, minutes, petites secondes se caractérise par une complication inédite, le capteur de G mécanique.
Système breveté et développé par Renaud Papi en exclusivité pour Richard Mille, le capteur de G fonctionne selon le principe de masse en translation. Assemblé directement sur la platine, ce dispositif complexe est pensé pour retranscrire visuellement le nombre de G accumulé par le porteur de la montre lors de décélérations intenses.
Composé de plus de 50 pièces et mesurant seulement 17mm, le capteur de G de la RM 036 est capable de supporter des décélérations de plusieurs dizaines de G.
L’on comprend dès lors l’absolue nécessité d’un mouvement à la rigidité implacable.
Autre particularité de la RM 036, l’échelle placée à 12h, qui indique, grâce à une aiguille si la décélération est sans danger (zone verte) ou si elle atteint un seuil critique pour le conducteur (zone rouge). Sa remise à 0 s’effectue très rapidement grâce au bouton poussoir situé à 9h.

MONTRE TOURBILLON RM 59-01 YOHAN BLAKE

Lorsque l’on observe la RM 59-01, l’on remarque immédiatement les ponts, extrêmement dynamiques, qui parcourent le mouvement et qui rappellent les griffes de la « bête », le surnom de Yohan Blake.
Usinés dans de l’aluminium anticorodal Pb109, un alliage d’aluminium, de magnésium, de silicium et de plomb, ils soutiennent la cage de tourbillon et le pignon de grande moyenne tout en solidarisant l’ensemble de la platine en titane grade 5 au boîtier.
Ils sont par ailleurs éloxés et peints à la main en vert et jaune… deux couleurs qui apparaissent également sur le réhaut en aluminium et qui rendent hommage au drapeau jamaïcain… Yohan Blake oblige ! La RM 59-01 est équipée d’un mouvement tourbillon squeletté à remontage manuel, cadencé à 21600 a/h, avec une réserve de marche d’environ 48 heures.
Le rapport performance/régularité/réserve de marche est optimal grâce à la rigidité de la combinaison titane grade 5/aluminium anticorodal Pb109, aux trains d’engrenage optimisés et au balancier à inertie variable.

Par année