Richard Mille

Nouveautés 2010

TOURBILLON RM 027

TOURBILLON RM 027Fasciné par la technique, la performance et l’adaptation d’une montre à son environnement, Richard Mille a voulu prouver une fois encore qu’une légèreté extrême pouvait rimer avec une efficacité redoutable.
C’est ainsi qu’il a développé la RM 027 Tourbillon en collaboration avec Rafael Nadal, qui a testé cette montre en conditions réelles et qui la portera pendant les matches. Le résultat est là. Malgré la force du geste, les chocs et les différences de rythmes propres au tennis, la RM 027 Tourbillon s’est avérée d’une résistance et d’une stabilité implacables, tout en laissant à Rafael Nadal une très grande liberté de mouvements et de confort.

Ainsi, le mouvement de la RM 027 Tourbillon est réalisé en titane et en LITAL®, un alliage de lithium contenant de l’aluminium, du cuivre, du magnésium, du zirconium et possédant une densité de 2.55. Cette addition de lithium apporte au mouvement une très grande souplesse, mais aussi plus de résistance aux chocs.
Le résultat est là. La RM 027 est l’une des montres tourbillon les plus légères du monde avec un mouvement ne pesant que 3.83 grammes.

Le boîtier de la RM 027 Tourbillon, réalisé dans un composite à base de carbone extrêmement robuste, protège parfaitement le mouvement et le tourbillon placé en son centre, contre les chocs.
La carrure et le fond de la boîte sont monobloc pour, là encore, toujours plus de légèreté. Le verre ; la lunette et le réhaut en carbone ont des propriétés remarquables telles qu’une résistance extrême et une rigidité optimale.

RM 017 TOURBILLON EXTRA PLATE

RM 017 TOURBILLON EXTRA PLATED’une épaisseur d’à peine 8,70 mm, la RM 017 Tourbillon, au mouvement à remontage manuel, devient ainsi l’un des tourbillons les plus plats jamais créés.

Ses proportions -49.80 mm de long et 38.00 mm de large- offrent la même sensation de confort que les autres boîtiers de la collection, dont la forme incurvée épouse parfaitement le poignet.
La RM 017 Tourbillon possède une platine de mouvement en nanofibres de carbone, une innovation majeure, testée avec succès sur la montre expérimentale RM 006 Felipe Massa.

La RM 017 Tourbillon inaugure également d’autres perfectionnements. Son sélecteur de fonction est un nouveau développement de cette technique apparue sur le calibre RM 002.
Outre le système permettant, à l’instar d’une boite de vitesse, en appuyant sur un poussoir au centre de la couronne, de sélectionner la fonction désirée -neutre, remontage, changement d’heure-, la RM 017 Tourbillon possède un système de mise à l’heure rapide, qui, grâce au bouton poussoir situé au centre de la couronne, permet de régler l’aiguille des heures indépendamment de celle des minutes.

MONTRE DE PLONGEE RICHARD MILLE RM 028

MONTRE DE PLONGEE RICHARD MILLE RM 028La forme ronde du boîtier répond à d’évidentes considérations techniques. En effet, seule cette forme garantit une étanchéité de 30 atmosphères (300 mètres) requise pour les montres de plongée, selon la norme ISO 6425.
Cette parfaite étanchéité est également obtenue par une construction unique du boîtier en trois parties, un dispositif complété par l’intégration de cornes dans le système du boîtier.

La lunette, constituée de trois parties assemblées par 22 vis pour un ajustement parfait, répond également à la norme ISO 6425 en ne tournant que dans un seul sens pour éviter toute erreur dans le calcul des temps de plongée.

La RM 028, dotée d’un mouvement squeletté à remontage automatique, bénéficie d’un rotor à géométrie variable, une innovation majeure de la marque Richard Mille, qui adapte le remontage du mouvement à l’activité de l’utilisateur.

RM 022 “AÉRODYNE” DEUXIÈME FUSEAU HORAIRE

RM 022 “AÉRODYNE” DEUXIÈME FUSEAU HORAIREComme la RM 021, la RM 022 exprime les concepts d’air, d’espace et de vitesse supersonique dont s’inspire la marque depuis 2001. Mais ce tourbillon a une autre particularité.
La RM 022 est en effet la première montre à combiner un deuxième fuseau horaire avec une structure externe en titane associée à de l’aluminure de titane orthorhombique* alvéolée et à des nanofibres de carbone, appliquée pour la première fois sur la RM 021.
Ce deuxième fuseau horaire est à la fois extrêmement complexe et technique mais aussi très simple d’utilisation. Au centre du cadran, un disque transparent en saphir, marqué des heures, tourne en permanence, grâce au mouvement. Ses chiffres deviennent visibles lorsqu’ils passent sur un fond clair situé à 3 heures.

Ce deuxième fuseau horaire se règle aisément et rapidement grâce à un bouton poussoir situé à 9 heures. Chaque impulsion avance le fuseau d’une heure.
RM 022 “AÉRODYNE” DEUXIÈME FUSEAU HORAIRECalibre RM 022 : mouvement tourbillon à remontage manuel avec heures, minutes, deuxième fuseau horaire, réserve de marche (environ 70 heures), indicateur de couple et sélecteur de fonction.
Dimensions : longueur 48 mm x 39,70 mm (au plus large) x 13,85 mm (au plus épais).

*L’aluminure de titane orthorhombique est un alliage inédit qui possède une structure moléculaire cristalline spécifique classée dans la phase orthorhombique du Ti2AlNb. Employé dans un motif géométrique alvéolé en forme de nid d’abeille, ce matériau est notamment utilisé par la NASA dans la fabrication des ailes d’avions supersoniques pour lesquelles les propriétés thermiques et mécaniques sont primordiales. Dans une structure alvéolée, cet alliage possède une rigidité incomparable, une faible expansion thermique et une exceptionnelle résistance à la torsion.
La forme même de la platine, telle qu’elle apparaît depuis le cadran, est caractérisée par le profil en V des ailes d’un avion en vol lorsque leurs extrémités sont plus hautes que le fuselage. Le barillet et le tourbillon sont tous deux placés dans la creusure centrale de cette structure aérodynamique, maintenus en équilibre sur des ponts légers et aériens avec quatre bras de part et d’autre.

Par année