Piaget

Nouveautés 2014

Altiplano 38 mm 900P

Piaget Altiplano 38 mm 900PSi l’Altiplano 38 mm 900P fusionne mouvement et boîtier pour s’imposer comme la montre mécanique la plus plate du monde, elle naît d’une autre fusion sans laquelle un tel exploit n’aurait pas été possible : celle des deux Manufactures Piaget, l’une basée à La Côte-aux-Fées où sont traditionnellement réalisés les mouvements, l’autre à Plan-les-Ouates, là où les boîtiers sont façonnés.

Tandis que chacun des 145 composants de l’Altiplano 38 mm 900P a été affiné jusqu’à atteindre une minceur dépassant parfois à peine celle d’un cheveu, à l’instar de certaines roues qui n’affichent que 0.12 mm de hauteur (alors qu’elles font 0.20 mm sur un mouvement classique), un soin particulier a été porté aux ébats. En d’autres termes, il a fallu savamment agencer au centième de millimètre les composants pour créer les jeux optimaux entre les organes fixes et mobiles, en veillant à ce que ces derniers évoluent sans entrave et assurent ainsi une parfaite marche du mécanisme.

Reste que le secret de cette finesse extrême tient dans la conception même du boîtier, dont le fond sert également de platine. Fusionnant calibre et boîtier, celle-ci a été usinée à même le fond pour accueillir les éléments mécaniques. Une architecture des plus complexes, qui a induit une construction inversée du mouvement, avec des ponts montés côté cadran, dans une démarche qui se veut également esthétique, puisqu’ils deviennent ainsi visibles.

Piaget Altiplano 38 mm 900P éclatéPour gagner encore de précieux millimètres, l’ensemble du mécanisme et de l’aiguillage tient dans l’épaisseur du balancier, avec pour corollaire un affichage décentré des heures et des minutes, en parfaite adéquation avec les codes emblématiques de la ligne Altiplano. Des codes encore sublimés par le train de rouage révélé au regard, invitant le porteur de la montre à plonger au cœur de cette mécanique tout en finesse et en technicité. Composant avec cet espace éminemment réduit, Piaget a imaginé un barillet suspendu, tenu par un seul pont côté cadran, contrairement aux barillets classiques qui sont également fixés côté platine. Un dispositif rare, qui ne prétérite en rien les prouesses du mécanisme, puisque l’Altiplano 38 mm 900P dispose d’une généreuse réserve de marche d’environ 48 heures ! 

Lorsqu’une montre est soumise à une forte pression, par exemple lorsqu’elle est immergée, sa glace se déforme légèrement. Si ce phénomène physique passe relativement inaperçu avec un garde-temps classique, il en va tout autrement avec une montre extra-plate. Du fait des espaces réduits à leur maximum, la glace tendrait à appuyer sur les aiguilles en se déformant, ce qui conduirait à un arrêt du mouvement. Pour déjouer ce défi posé à toute création extra-plate, Piaget a imaginé un dispositif révolutionnaire, actuellement en cours d’obtention de brevet, qui signe une avancée majeure dans la fiabilisation de ce type de montre. Plutôt que de monter l’aiguillage au-dessus des ponts, Piaget l’a placé en dessous, libérant ainsi de l’espace entre la chaussée et la glace. Lorsque cette dernière se déforme sous l’effet de la pression, elle vient non plus appuyer sur les aiguilles – placées en dessous du niveau des ponts - mais sur le pont de rouage, avec une incidence nulle sur la marche du mouvement.

Eric Cosandey

Venez en parler sur le forum

Par année