Panerai

Nouveautés 2014

Radiomir 1940 Chronograph

Panerai Radiomir 1940 ChronographDans les nouveaux chronographes, le boîtier Radiomir 1940 de 45 mm de diamètre affiche les lignes simples et élégantes développées par Panerai dans les années 1940, à l’époque où le boîtier coussin classique avec les anses à fils amovibles de la première Radiomir commençait à avoir les proportions plus massives du boîtier Luminor 1950. Chaque détail du boîtier 1940 possède une
finition polie, y compris les deux poussoirs des fonctions chronographe, la couronne cylindrique et la lunette.
Cette dernière encadre un verre en Plexiglas®, matériau semblable à celui utilisé dans les modèles originaux créés par Panerai pour la marine royale italienne, qui avaient un verre en polyméthacrylate de méthyle.

Radiomir 1940 Chronograph mouvementLa nouvelle Radiomir 1940 Chronograph est actionnée par le calibre OP XXV, développé sur la base de Minerva 13-22. La manufacture suisse Minerva a des liens historiques avec Panerai depuis les années 1920, alors qu’elle était un fournisseur de l’horloger florentin. Le calibre OP XXV est un chronographe à remontage manuel avec un diamètre de 12¾ lignes. Sa construction est extrêmement perfectionnée, avec des détails de qualité comme la roue à colonne, le régulateur à col de cygne, les composants individuels polis et chanfreinés et la fi nition Côtes de Genève des ponts.

Pocket Watch 3 Days

Panerai Pocket Watch 3 DaysLe boîtier des nouvelles montres de poche Panerai possède la forme coussin simple et parfaite de la Radiomir, dont les premiers prototypes datent de 1936. Disponible en or rouge et or blanc, le boîtier poli d’un diamètre de 50 mm est doté d’une bélière en or qui entoure la couronne de remontoir à 12 heures, plutôt que les anses à fils classiques. Le cadran, dans le style classique Panerai avec de grands index des heures bâtons et des chiffres aux points cardinaux, a une finition brossée soleil qui confère aux deux versions – anthracite pour le modèle en or blanc et brun pour celui en or rouge – profondeur et raffinement.
Les nouvelles montres de poche reproduisent la structure spécifique des cadrans Panerai depuis les années 1930 : deux disques superposés renfermant une couche de Super-LumiNova® écrue, qui brille fortement à travers les ouvertures dans le disque supérieur correspondant aux index des heures. Cette structure garantit une lisibilité remarquable même en cas de faible éclairage.

Comme c’est souvent le cas avec les objets précieux à l’élégance discrète, c'est le fond de la montre qui cache une surprise fascinante pour les passionnés de Haute Horlogerie. Le large couvercle rond qui dissimule le mouvement s’ouvre facilement pour permettre d’admirer la finition du calibre P.3001/10, entièrement développé et réalisé dans la manufacture Officine Panerai de Neuchâtel. 

Panerai Pocket Watch 3 Days p3001 mvtÀ remontage manuel avec une réserve de marche de trois jours et un indicateur sur le fond, le calibre P.3001 est présenté pour la première fois dans une nouvelle version, avec les ponts et les deux barillets squelettés et les angles chanfreinés polis. Le squelettage permet d’observer les finitions et la complexité des détails du mouvement, comme le rouage et les gravures dorées.
Il dévoile également le fonctionnement du calibre, par exemple le déroulage et l’enroulage des ressorts des barillets lorsque la montre est en fonctionnement ou lorsqu’elle est remontée. Un spectacle fascinant qui est protégé et caché par le couvercle poli, dont l’extérieur peut être personnalisé par des gravures.

Également très originale : la chaîne de la montre de 40 cm de long, dont le design s'inspire des chaînes de bateaux et dont chaque détail est conçu par Officine Panerai. Comme le boîtier, elle est entièrement en or rouge ou blanc et se termine par deux crochets également en or qui s’attachent facilement et solidement.

Luminor Base 8 Days avec le nouveau calibre P5000

Luminor Base 8 DaysHuit jours de réserve de marche et remontage manuel : le calibre P.5000 réunit ces deux caractéristiques qui font partie de l’histoire des montres Panerai depuis les premiers modèle créés pour les plongeurs de la Marine Militaire Italienne.
Avec un diamètre de 15 ¾ lignes (35,7 mm) et une épaisseur de 4,5 mm, le calibre P.5000 compte 21 rubis, 127 composants et son balancier oscille à une fréquence de 3 Hz, ce qui correspond à 21 600 alternances par heure. Son architecture originale et robuste, rappelle celle des anciens mouvements dans lesquels le mécanisme est dissimulé par deux platines qui recouvrent une grande partie des engrenages et ne laissent entrevoir que quelques détails, comme le pont du balancier et la roue intermédiaire.

Panerai P5000

Le balancier du calibre P.5000 est à inertie variable : sa fréquence d’oscillation se règle grâce aux petites vis situées sur le périmètre de la roue et le spiral est libre, c’est-à-dire sans la raquette qui sert initialement à modifier sa longueur active. Le pont soutenant le balancier est fixé par deux vis sous lesquelles se trouvent des rondelles dentelées qui peuvent tourner dans les deux sens et servent à régler le jeu à hauteur de l’axe du balancier. Cette solution technique permet à l’échappement de fonctionner parfaitement en cas de choc.
La longue réserve de marche de 192 heures, correspondant à 8 jours, est obtenue en montant en série deux barillets à bride fixe. Ce double dispositif permet d’utiliser des ressorts de remontage plus longs et plus fins, au profit de la durée et de l’uniformité de la distribution de l’énergie.

Luminor 1950 Chrono Monopulsante Left-Handed 8 Days Titanio

Luminor 1950 Chrono Monopulsante Left-Handed 8 Days TitanioUn détail frappe dans l’esthétique du boîtier Luminor 1950 du nouveau chronographe, dérivé  de certains modèles historiques : la couronne de remontoir et le dispositif qui la protège sont  à gauche. Ce choix s’explique par l’histoire de Panerai, qui, il y a plus de 70 ans, produisait des  exemplaires destinés aux plongeurs qui préféraient porter la montre sur le poignet droit, et la  boussole et le profondimètre sur l’autre poignet. Afin de conserver la pureté de l’esthétique du  dispositif protège-couronne, le poussoir qui contrôle toutes les fonctions chronographes est  situé sur le côté droit de la montre, à deux heures.
Malgré un boîtier d’un diamètre de 47 mm,  taille classique des modèles de l’époque qui étaient portés sur la combinaison de plongée, son  poids a été sensiblement réduit par le choix du titane, matériau très résistant à la corrosion et  hypoallergénique.

Le fond transparent permet d’observer le mouvement P.2004/9 à remontage manuel, révélant  les détails de sa construction originale avec de larges ponts fi nition satinée, des angles chanfreinés  et polis et des vis finition poli miroir. Avec ses trois barillets, le mouvement dispose d’une force constante pendant huit jours consécutifs ; l’indicateur de réserve de marche se situe à l’arrière du mouvement, afin de préserver autant que possible le design minimaliste du cadran.

Luminor 1950 Left-Handed 3 Days

Les montres gaucher font partie intégrante de l’histoire Panerai. Les hommes des commandos de la marine militaire italienne devaient porter au poignet une montre, indispensable pour synchroniser leurs actions et gérer le temps passé en immersion, mais aussi une boussole et un profondimètre. Parce que certains, par commodité, ont voulu porter la montre au poignet droit, la manufacture horlogère Panerai de Florence a créé pour eux des garde-temps pourvus d’une couronne de remontoir sur le côté gauche, comme on peut le voir sur quelques modèles d’époque.

 Luminor 1950 Left-Handed 3 Days

Le boîtier en acier de la Luminor 1950 Left-Handed 3 Days se singularise par un détail unique, qui le distingue du boîtier Luminor 1950 classique : sa carrure a en effet un profil en flèche, qui évoque les formes d’un boîtier coussin. Un détail directement emprunté aux rares exemplaires d’époque, qui raconte comment la Radiomir, créée en 1936 avec un classique boîtier coussin, s’est transformée en Luminor, plus massive dans ses proportions et caractérisée par le protègecouronne.

Autre élément de charme, la pureté absolue du cadran noir, orné de grands index numériques aux points cardinaux, sur lequel est gravé « Luminor Panerai » en caractères d’époque. Un cadran dont la structure « sandwich », composée de deux plaques superposées qui renferment une couche de Super-LumiNova®, garantit une luminosité et une clarté maximales, et qui n’est pas protégé par un verre saphir mais par du Plexiglas®, en clin d’oeil au thermoplastique (polyméthacrylate de méthyle) des modèles historiques.

Le mouvement qui anime la nouvelle Luminor 1950 Left-Handed 3 Days est le P.3000, un calibre à remontage manuel à même de garantir trois jours de réserve de marche, entièrement conçu et réalisé dans la manufacture Officine Panerai de Neuchâtel.

Eric Cosandey

Venez en discuter sur le forum

Par année