MB&F

Nouveautés 2010

HOROLOGICAL MACHINE N°4 THUNDERBOLT

Horological Machine No4 ThunderboltInspirés par l’aéronautique, le boîtier et le moteur de la Thunderbolt ne font qu’un. L’un ne pourrait exister sans l’autre, même si chacun d’eux est une création parfaitement aboutie, au point d’incarner en soi une œuvre d’art à part entière.Le mouvement de la Thunderbolt illustre le fruit de trois longues années de développement.

Chacun de ses plus de 300 composants – de l’organe réglant aux plus petites vis – a été spécialement conçu pour ce calibre anarchiste. Deux barillets disposés horizontalement entraînent deux rouages verticaux et transfèrent l’énergie aux deux nacelles qui affichent les heures et les minutes ainsi que la réserve de marche.

Le mouvement de la HM4 a été entièrement dessiné et développé par MB&F pendant plus de trois années de travail intense en collaboration avec Laurent Besse et Béranger Reynard des Artisans Horlogers.
Chacun des 311 composants a été spécialement conçu pour la Thunderbolt, aucun mécanisme ou pièce préexistante n’a été utilisé en raison des caractéristiques extrêmes de son architecture.

Deux barillets montés en parallèle assurent 72 heures de fonctionnement et transfèrent leur énergie à deux nacelles identiques qui adoptent la forme de réacteurs et servent à l’affichage des indications – les heures et les minutes pour l’une, la réserve de marche pour l’autre – par l’entremise de rouages verticaux.
Visible à travers le panneau en verre saphir situé sur la partie supérieure du boîtier, un pont à la silhouette aérodynamique sert de support au balancier. Son centre est évidé afin de révéler la plus grande partie de la roue oscillante et rendre hommage à la composante cinétique du langage artistique de MB&F.

Horological Machine No4 Thunderbolt Horological Machine No4 Thunderbolt Horological Machine No4 Thunderbolt

Chacun des deux cadrans réalisés dans le style des instruments d’aviation est directement contrôlé par sa propre couronne – l’une pour remonter le mécanisme et remplir les réservoirs, l’autre pour régler l’heure – dont l’actionnement produit un effet direct et instantané sur le déroulement des événements.

Horological Machine No4 ThunderboltD’un point de vue optique, le boitier se compose de trois parties, deux nacelles aux lignes aérodynamiques semblables à un réacteur d’avion, fixées sur une section horizontale qui abrite le moteur, clairement visible à travers les panneaux en saphir transparent, et la section centrale du boîtier lui-même.
Techniquement, le boîtier se compose donc de trois segments principaux.
Ils comprennent une section antérieure en titane, qui intègre les cadrans et les cornes frontales articulées, une section centrale en saphir qui offre au regard un accès à 360 °, entièrement inédit, sur le mouvement à la finition raffinée et une section arrière qui se réduit peu à peu en direction des deux couronnes et entoure le balancier oscillant supporté par un pont aérodynamique.
Des méthodes empruntées à la construction aéronautique sont perceptibles dans le montage des vis à l’extérieur qui assure à la fois la rigidité et la résistance de la montre afin de maintenir fermement réunies les trois sections du boîtier.
A partir d’un bloc de saphir massif, plus d’une centaine de complexes opérations de mise en forme et de polissage minutieux sont nécessaires pour transformer un morceau de cristal opaque en un atrium baigné de lumière pour la section centrale, qui révèle une partie du moteur de la Thunderbolt et certains détails de sa construction.
Les sections métalliques du boîtier sont fraisées à partir de blocs de titane massif de grade 5, soumis à un usinage de plusieurs centaines d’heures avant que les surfaces ne soient polies, adoucies et dotées d’un fini satiné.

HOROLOGICAL MACHINE N°3 FROG

hm3 frogLes yeux protubérants de la grenouille lui permettent de voir dans de nombreuses directions sans avoir besoin de bouger la tête. Les dômes en forme de coupoles de la HM3 Frog présentent la propriété inverse, toute aussi essentielle, d’offrir une consultation aisée de l’heure sous de différents angles, sans être contraint de tourner le poignet.

La Frog se distingue de la HM3 sur un point fondamental : les dômes en aluminium pivotent sous les verres saphir alors que, sur la HM3, ce sont les aiguilles des heures et des minutes qui se déplacent autour de leurs cônes respectifs stationnaires.
Pour confectionner des dômes rotatifs d’une dimension aussi imposante et d’une forme aussi particulière, MB&F a dû relever de nombreux défis techniques. Les dômes des heures et des minutes sont réalisés en aluminium massif – un matériau sélectionné pour son rapport optimal entre la résistance et le poids.
hm3 frogLes dômes, dont la masse ne dépasse pas 0,5 gramme, sont fraisés en premier lieu à l’extérieur, puis creusés afin de conserver une paroi d’une minceur analogue à celle d’une feuille de papier, à peine 0,28 mm, qui réduit leur besoin en énergie à un minimum absolu.

hm3 frog engine

La fabrication des dômes en verre saphir, qui adoptent la forme d’une demi-sphère, a également posé des difficultés considérables dont la résolution n’est intervenue que très récemment. En effet, la moindre imperfection dans le verre peut provoquer un désagréable effet d’agrandissement. Il importe donc de façonner et de polir minutieusement le saphir afin d’obtenir une surface et une épaisseur parfaitement uniformes.

L’indication inhabituelle de l’heure sur la Frog a requis le développement d’un nouveau rouage pour un motif simple : le dôme des heures en aluminium de la Frog effectue un tour complet en 12 heures alors que l’aiguille des heures de la HM3 accomplit une révolution en 24 heures. De surcroît, comme la roue surdimensionnée de la date est commandée par les heures, il a été également nécessaire de modifier le mécanisme de date.

La HM3 Frog est disponible en titane grade 5 avec un rotor bleui ou dans une édition limitée de 12 pièces avec un boîtier en titane au revêtement PVD noir avec un rotor vert.

HOROLOGICAL MACHINE N°2-SV (SAPPHIRE VISION)

MB&F présente l’Horological Machine N°2-SV, dotée d’un boîtier en saphir à la pureté cristalline et d’un fond en titane. Par cette construction entièrement transparente, la HM2-SV offre une visibilité sans précédent sur le moteur aux 349 composants, minutieusement décorés à la main, qui commande l’affichage des indications sur les deux cadrans juxtaposés.
De manière surprenante, car il n’apparaît pas comme tel, le saphir possède une imposante épaisseur de 3,6 mm. Traité antireflet des deux côtés – une intervention qui représente à elle seule une nouvelle prouesse technologique pour obtenir une application uniforme – le boîtier devient virtuellement invisible et conduit le regard à découvrir progressivement une infinité de nuances au cœur de ce mouvement d’une extraordinaire complexité.

HM2 sapphire vision   HM2 sapphire vision

Huit vis de montage, qui traversent comme des piliers la plaque de saphir et le joint d’un bleu éclatant qui scelle les deux parties, en renforcent encore le caractère architectural. La couleur du joint, qui fait converger tous les regards, trouve son prolongement naturel dans les disques des heures et de la phase de lune alors que le rotor en or 22 carats bleui, en forme d’astéro-hache, apparaît dans l’ouverture pratiquée sur le fond.

Par année