les marques horlogères

Maurice Lacroix

Le nom Maurice Lacroix incarne une expérience de plusieurs décennies dans la fabrication de montres de haute qualité.

En 1961, la société zurichoise Desco von Schulthess AG acquiert dans la ville jurassienne de Saignelégier un atelier d’assemblage pour la production de montres de marques (Private Labels) pour le marché national et international. 
En 1975, l’entreprise pose les premiers jalons dans la saga de l’entreprise et lance en Autriche la première montre portant le nom Maurice Lacroix. Un an plus tard, la marque est introduite sur le marché espagnol et, quatre ans après, la société fonde sa propre organisation commerciale en Allemagne. 
Deux décennies après le lancement de la première montre, en 1995, l’entreprise conquiert le marché nord-américain. 
En automne 2001, Maurice Lacroix S.A., qui était jusqu’alors une division de Desco von Schulthess AG, se transforme en unité juridique autonome. 
En 2002, Maurice Lacroix fonde la dernière filiale en Grande-Bretagne. Elle crée ainsi les bases idéales pour atteindre des chiffres de croissance internationale ambitieux. C’est ainsi que Maurice Lacroix est aujourd’hui représenté dans le monde entier dans environ 3’500 boutiques spécialisées sélectionnées dans plus de 60 pays. En outre, Maurice Lacroix fait partie depuis janvier 2007 des marques de montres de luxe représentées par le nouveau Desco Luxury Holding.

Comme marque horlogère jeune et innovante, Maurice Lacroix peut témoigner d’une série considérable de développements novateurs. Depuis le début des années 1990, la marque se concentre sur le développement de fonctions complémentaires attrayantes faisant appel à des mécanismes exigeants et surprenants pour des montres mécaniques. 
Aujourd’hui, Maurice Lacroix peut faire état de compétences remarquables surtout dans les domaines des affichages rétrogrades, des chronographes et des affichages des phases de lune. 
L’une des dernières preuves est le calibre de chronographe ML 106, le premier mouvement manufacture entièrement conçu et développé en interne et que Maurice Lacroix a présenté en 2006, après plus de trois années de développement.

Par année