Longines

Nouveautés 2015

The Longines Heritage Diver 1967 

The Longines Heritage Diver 1967Aujourd’hui, Longines réédite une montre de plongée datant de 1967, dont un exemplaire est conservé dans le musée de la marque horlogère suisse à Saint-Imier. Les montres de plongée de l’époque reprennent le système des montres de pilote, en particulier leur lunette tournante crantée avec une division en minutes. Ce dispositif permet ainsi de calculer la durée d’immersion. L’échelle tachymétrique du réhaut intérieur sert quant à elle à calculer la vitesse du plongeur : le chronographe doit être enclenché au point de départ et arrêté une fois la distance d’un kilomètre parcourue. L’aiguille indique alors la vitesse moyenne.

D’un diamètre de 42 mm, la boîte de The Longines Heritage Diver 1967 abrite un mouvement à remontage automatique L688.2. Ce chronographe arbore un design tout à fait original, reflet du modèle dont il s’inspire. Ses compteurs asymétriques argentés se détachent sur le noir opalin de son cadran. La lunette graduée bordeaux et l’échelle tachymétrique argentée de ce modèle ajoutent d’élégantes touches de couleur à l’ensemble. Dans l’esprit des montres de plongée, les aiguilles et les index sont recouverts de Super-LumiNova® tandis que le fond et la couronne de la pièce sont vissés pour assurer une étanchéité jusqu’à 30 bar. Les montres sont munies d’un bracelet en acier, en cuir noir ou en caoutchouc. Une gravure représentant un plongeur orne le fond de la boîte en rappel aux premières montres de plongeur produites par Longines.

The Longines Pulsometer Chronograph

Inspiré d’un garde-temps à vocation essentiellement médicale du début des années 1920, The Longines Pulsometer Chronograph permet, outre la mesure du temps, celle des pulsations du cœur. Le modèle original de cette réédition servait d’instrument au personnel du corps médical et lui permettait de calculer rapidement et de façon fiable la fréquence cardiaque des patients.

The Longines Pulsometer ChronographA l’époque, la mesure du pouls s’effectuait sur une période de 60 secondes pendant laquelle il fallait compter avec exactitude le nombre de pulsations du patient. Cette façon de procéder n’étant pas toujours très rigoureuse, la création du pulsomètre a permis de pallier les imprécisions. En effet, cette fonction offre une lecture simple, fiable et rapide de la fréquence cardiaque. L’aiguille du chronographe, couplée à une échelle pulsométrique, permet après uniquement 30 pulsations d’indiquer directement et clairement le rythme cardiaque du patient sur le cadran.

The Longines Pulsometer Chronograph fait montre d’une élégance empreinte de sobriété à l’instar de son modèle d’inspiration. Le cadran blanc laqué se pare de chiffres arabes noirs peints que viennent rehausser subtilement les aiguilles en acier bleui de type « Breguet », alors que l’échelle pulsométrique de couleur rouge se détache avec raffinement. Le fond transparent de la boîte en acier d’un diamètre de 40 mm laisse apparaître la minutie du mouvement à roue à colonnes produit exclusivement pour Longines.

Venez en parler sur le forum

Par année