Longines

Nouveautés 2012

LONGINES AVIGATION WATCH TYPE A-7

The Longines Avigation Watch Type A-7 s’inspire de modèles développés dans les années 30 qui devaient répondre à des critères très précis en matière d’esthétique, de qualité et de précision pour pouvoir être portés par des pilotes et mériter la mention « Type A-7 » donnée par l’armée américaine.
Leur grande taille et leur couronne cannelée permettaient une lecture et une manipulation rapide, même avec des gants épais. Le cadran noir décalé avec ses grands chiffres blancs facilitait encore la lisibilité, dans la pénombre ou lors de turbulences. L’orientation du cadran était étudiée pour que la montre soit portée à l’intérieur du poignet, le cadran était alors dans le même axe que les instruments de bord et les pilotes pouvaient lire les indications sans bouger le bras et donc sans lâcher le manche de l’avion.
Sa boite en acier mesure 49 mm de diamètre et abrite le calibre L788, un mouvement à roue à colonnes exclusif développé pour Longines et qui permet de contrôler les différentes fonctions du chronographe, marche, arrêt et remise à zéro, par simple pression du monopoussoir intégré à la couronne cannelée.
Le cadran noir décalé de 50° sur la droite, inspiration directe des montres de pilote, de même que les grands chiffres arabes blancs confèrent à cette pièce son caractère exceptionnel. L’échelle du tachymètre sur l’extérieur du cadran et les aiguilles « Breguet » des minutes et des heures complètent l’esthétique forte et remarquable de ce garde-temps muni d’un bracelet alligator noir.
Un couvercle s’ouvre sur le fond saphir de The Longines Avigation Watch Type A-7, laissant entrevoir les battements de son mouvement.

THE LONGINES TELEMETER CHRONOGRAPH

S’inspirant d’un magnifique chronographe produit par Longines en 1933, le cadran à échelle télémétrique est l’une des caractéristiques majeures de ce modèle élégant et intemporel. À l’origine, vers 1852, les échelles télémétriques avaient été introduites pour mesurer la distance parcourue par le son. Enclenchée juste après l’éclair et arrêtée au coup de tonnerre, l’aiguille du chronographe indique alors la distance du phénomène en kilomètres.
Le boîtier rond en acier, d’un diamètre de 41 mm, abrite le calibre L688, un mouvement mécanique à remontage automatique pourvu d’un mécanisme de chronographe à roue à colonnes, développé exclusivement pour Longines et dévoilé par un fond transparent. Ce chronographe est équipé d’un guichet date à 4h30, d’une petite seconde à 9 heures, d’un compteur de 30 minutes à 3 heures et d’un compteur de 12 heures à 6 heures.

THE LONGINES TACHYMETER CHRONOGRAPH

The Longines Tachymeter Chronograph dispose d’un outil technique initialement introduit vers 1811 pour mesurer la cadence horaire des chaînes d’assemblage ou la vitesse des premiers moyens de transport modernes : le tachymètre. Pour mesurer une cadence horaire, le chronographe doit être enclenché au début d’une tâche et arrêté à la fin de celle-ci. L’aiguille indique alors la cadence moyenne de production par heure. Pour calculer la vitesse d’un sujet, le chronographe doit être enclenché au point de départ et arrêté une fois la distance d’un kilomètre parcourue. L’aiguille indique alors la vitesse moyenne en unités mesurées.
The Longines Tachymeter Chronograph allie aujourd’hui de façon unique les caractéristiques techniques d’un tachymètre aux valeurs de la marque, à savoir, tradition, performance et élégance.
Le boîtier rond en acier, d’un diamètre de 41 mm, abrite le calibre L688, un mouvement mécanique à remontage automatique pourvu d’un mécanisme de chronographe à roue à colonnes, développé exclusivement pour Longines et dévoilé par un fond transparent.
Ce modèle est équipé d’un guichet date à 4h30, d’une petite seconde à 9 heures, d’un compteur de 30 minutes à 3 heures et d’un compteur de 12 heures à 6 heures.

LONGINES CONQUEST 24 HOURS

La nouvelle Conquest 24 hours affiche un second fuseau horaire avec échelle 24 heures, un outil alors utilisé par les pilotes qui devaient traverser différentes zones horaires. En effet, le soleil ne pouvant être toujours un point de référence, des instruments fiables étaient indispensables pour indiquer l’heure exacte.
Avec un cadran 24 heures, les pilotes pouvaient se repérer aisément. La nouvelle Conquest 24 hours comblera tous les amateurs d’aventure qui veulent aller plus loin sans pour autant négliger l’élégance. Avec une étanchéité jusqu’à 50 mètres, ce modèle est parfait dans les airs mais également sous l’eau.
D’un diamètre de 41 mm, la boite en acier robuste et élégante de la nouvelle Conquest 24 hours abrite un mouvement automatique. La glace en saphir protège un cadran noir, argenté ou bleu avec deux chiffres arabes et neuf indices.
Des aiguilles rhodiées avec revêtement SuperLumiNova indiquent les heures, les minutes et les secondes, quant à la date, elle est affichée à 3 heures.
L’aiguille rouge vif du second fuseau horaire attire tous les regards. Tous les modèles sont munis de bracelets en acier, leurs fonds et leurs couronnes sont vissés. La protection de la couronne ajoute une touche à l’élégance sportive de la nouvelle Conquest 24 hours.

LONGINES HERITAGE 1940

Empreint d’un esprit contemporain, ce modèle est inspiré d’une pièce datant de 1940. Il en conserve d’ailleurs les lignes directrices telles que la lunette rehaussée, qui lui confère un caractère fort, rappelant les modèles Longines de cette époque.
Longines Heritage 1940 impressionne par son design épuré et ses contours taillés. Son boitier rond en acier d’un diamètre de 38.50 mm abrite le calibre mécanique à remontage automatique L615 (ETA 2895/2).
Son cadran laqué existe en blanc et en noir. Il est encadré d’une minuterie chemin de fer et affiche 11 chiffres arabes.
Les aiguilles sont bleuies sur la version blanche et rhodiées sur la noire.
A six heures, la petite seconde et le guichet de la date viennent compléter l’identité de Longines Heritage 1940, qui est montée sur un bracelet alligator noir.

LONGINES HERITAGE 1942

Longines Heritage 1942 est directement inspiré d’un modèle datant de 1942, qui était alors muni du fameux calibre chronographe 13ZN.
Ce nouveau garde-temps dévoile une boite ronde en acier de 40 mm de diamètre à l’intérieur de laquelle bat le calibre L688, mouvement chronographe à roue à colonnes exclusif Longines.
Les poussoirs ronds s’accordent à merveille avec le profil distinctif de la boite et rappellent les chronographes Longines d’époque, pièces d’exceptions très recherchées.
Le cadran laqué, blanc ou noir, révèle des chiffres arabes et une minuterie chemin de fer, de même qu’une échelle tachymétrique sur son extérieur. Des aiguilles bleuies pour la version blanche et rhodiées pour la version noire complètent l’harmonie de son cadran.
Longines Heritage 1942 est pourvue d’un bracelet alligator noir.

LONGINES COLUMN-WHEEL SINGLE PUSH-PIECE CHRONOGRAPH 180TH ANNIVERSARY LIMITED EDITION

Avec son monopoussoir caractéristique, The Longines Column-Wheel Single Push-Piece Chronograph 180th Anniversary Limited Edition, se présente comme un rappel des premiers chronographes produits par la marque dès 1878.
Cette pièce commémorative en or rose est munie du calibre L788 un mouvement monopoussoir à roue à colonne developpé en exclusivité pour Longines.
Le cadran fait référence au cadran Agassiz d’époque. Un bracelet en alligator brun tenu par des anses mobiles complète cette pièce limitée à 180 exemplaires.

 

LONGINES LÉPINE 180TH ANNIVERSARY LIMITED EDITION

En hommage à ses 180 ans de savoir-faire, Longines a puisé l’inspiration à ses sources et propose en édition numérotée et limitée à 180 pièces une montre de poche en or. Munie du mouvement mécanique à remontage manuel L878, Longines Lépine 180th Anniversary Limited Edition évoque les premières montres de poche fabriquées par Auguste Agassiz.
Cette pièce d’exception est dotée d’un couvercle arrière avec guillochage qui s’ouvre sur un fond gravé.
Elle dévoile un cadran blanc laqué avec des chiffres romains noirs peints, sur lequel se déplacent des aiguilles en acier bleui.

Par année