JeanRichard

Nouveautés 2013

AEROSCOPE

JEANRICHARD s’est inspiré du look technique des instruments de vol pour créer une collection évoquant tout l’univers du ciel. Signe de reconnaissance: une lisibilité hors pair, avec de grands chiffres et index luminescents se détachant en orange, blanc ou noir sur les fonds contrastés.
Le mouvement de chronographe automatique mesure avec précision les exploits aériens; il se pilote au doigt et à l’œil grâce aux poussoirs allongés, à la grosse couronne très maniable et aux aiguilles «flèches» ajourées, rehaussées, elles aussi, de revêtement luminescent.
Les cadrans se déclinent en noir ou gris rhodié, avec satinage vertical et compteurs en creux «satiné circulaire», ou en blanc mat.
Le boîtier coussin en titane – métal prisé en aéronautique – allie robustesse et légèreté. Sa construction en plusieurs pièces, avec une large lunette ronde «satiné vertical», permet d’alterner les finitions satinées et polies et de jouer sur les couleurs du métal – naturel ou noir, grâce à un revêtement DLC.
La collection laisse ainsi le choix entre un grand nombre de versions allant des pièces en titane gris à celles en titane noir, en passant par diverses combinaisons de carrures, brancards et lunettes. De quoi combler tous les goûts.
L’hommage à la conquête des airs est renforcé par des bracelets en cuir Barenia® noirs ou bruns dotés de coutures contrastées écrues ou orange.
L’Aeroscope se porte également sur un bracelet en caoutchouc noir, blanc, orange ou gris, avec relief exclusif, signature JR et boucle déployante, ou un bracelet en titane naturel ou noir, avec finitions alternées et fermoir papillon.

AQUASCOPE

Le robuste boîtier coussin, doté d’un verre saphir renforcé et d’une couronne et d’un fond vissés, assure une étanchéité à 300 m. La lunette tournante unidirectionnelle, avec relief cranté et échelle des minutes, garantit une excellente prise en main et un réglage précis des temps de plongée.
Les aiguilles des heures et des minutes affichent des découpes bien différenciées; elles sont soulignées, comme les grands index appliques, d’un revêtement luminescent offrant une visibilité optimale – dans l’eau ou dans les embruns. L’aiguille des secondes à pointe rouge permet de contrôler, d’un coup d’œil, que le mouvement fonctionne.
Grâce à sa construction ingénieuse, l’Aquascope se démarque par une alternance très raffinée au niveau des finitions – satinées sur les parties plates de la carrure et les brancards, polies sur les biseaux. Un souci du détail rehaussé par le contraste dynamique entre la lunette «satiné circulaire» et les cadrans «satiné vertical».
La collection joue également la couleur dans des versions dotées d’une lunette en aluminium avec revêtement PVD bleu nuit ou DLC noir – une touche d’originalité reprise en écho par la partie supérieure de la carrure ou les cadrans.
Ces derniers sont disponibles en gris, bleu ou noir satiné ou en blanc.
Pour mettre le cap sur l’inédit, l’Aquascope embarque un mouvement mécanique hautes performances à remontage automatique.

TERRASCOPE

Le cadran bleu laqué s’installe dans le boîtier coussin de 46mm de 3h à 9h. Son intensité, unique, confère un aspect arty à la montre.
Les aiguilles heure minute couleur acier sont athlétiques, rehaussées de Superluminova. Les index appliques creusés en U alternent des finitions polie et microbillée qui mettent en valeur les volumes et se prolongent d’un bloc de matière luminescente. La date se pose à 3h et l’aiguille centrale des secondes est fléchée de rouge. Autant d’attributs qui appartiennent à un temps maître de lui-même.
La nouvelle montre Terrascope se prolonge d’un bracelet tout acier, dont les maillons contrastés associent le poli et le satiné pour accentuer son esprit sportif.
Elle est également disponible sur bracelet bleu pour un total look monochrome.
En arrière plan, le calibre JR60 à remontage automatique apporte la précision requise à une montre complice du quotidien qui arbore un fond gravé du nouveau logo JEANRICHARD.

 1681 RONDE

La montre 1681 Ronde concentre toute l’élégance de l’horlogerie traditionnelle. Symbole d’authenticité, elle fait de la notion d’équilibre une véritable discipline pour imposer ses heures. Instrumentée par le célèbre mouvement manufacture à remontage automatique, calibre JR1000, elle se décline en deux versions, l’une à trois aiguilles avec date, l’autre avec date et petite seconde.
La sobriété joue les maîtres de cérémonie dans un boîtier aux dimensions contemporaines. En or rose ou en acier, ses 41 mm de diamètre accueillent simplement les données temporelles dans une mise en scène classique, réduite à sa plus évidente expression. Ici, la lisibilité prend toute sa dimension sur un cadran laqué blanc qui ne souffre aucune recherche de décoration superflue.
La date s’annonce à 3h tandis que les aiguilles feuille traditionnelles sont rehaussées de superluminova. Les index bâtons pointés de matière phosphorescente apportent une touche de modernité urbaine.
La version or rose accueille en sus des chiffres arabes appliques dont le design répond harmonieusement à la silhouette des index.

Par année