les marques horlogères

JeanRichard

Nous sommes en 1665. A mi-chemin entre les bourgs de la Chaux-de-Fonds et du Locle est un lieu dit les Bressel, sur le territoire communal de la Sagne. C’est là que naît un personnage devenu mythique, véritable patron des horlogers jurassiens : Daniel JeanRichard.

La légende raconte que le jeune Daniel, alors apprenti forgeron, a l’occasion de voir une montre pour la première fois l’année de ses 15 ans. C’était une pièce rapportée d’Angleterre par un marchand de chevaux, et qui ne fonctionnait plus. Daniel l’étudia, la répara et entreprit d’en réaliser une semblable. Un an plus tard, il signait sa première montre, la première fabriquée dans la région.

Quant à la réalité, les documents sont peu nombreux pour nous permettre de la raconter avec exactitude. Il est cependant établi que, outre la fabrication des premières montres, les horlogers lui doivent l’invention de machines et d’outils fondamentaux pour la profession, ainsi que l’établissement de bases solides régissant l’apprentissage du métier, et par là même la transmission du savoir. A ce titre, nous lui sommes redevables aujourd’hui encore, ce qu’attestent la statue à son effigie au Locle, le musée de la Sagne ou encore la rue portant son nom à la Chaux-de-Fonds.

Par année