IWC

Nouveautés 2014

Les amateurs de montres qui apprécient de pouvoir porter un garde-temps un peu plus petit se laisseront séduire par la nouvelle collection Midsize de la gamme Portofino d’IWC Schaffhausen.
Avec les deux modèles de 37 millimètres de diamètre, la Portofino Midsize Automatic Moon Phase
et la Portofino Midsize Automatic Day & Night

Portofino Midsize Automatic Day & Night

PORTOFINO MIDSIZE AUTOMATIC DAY & NIGHT

La montre est proposée dans un élégant boîtier en or rouge ou en acier fin et associée à un bracelet en alligator noir ou bleu foncé de la maison Santoni. Un bracelet à maille milanaise en acier fin ou en or rouge 18 carats est disponible en option. La montre est animée par le mouvement de montre mécanique calibre 35700 éprouvé, qui offre une réserve de marche de 42 heures.
Pour se repérer rapidement, la moitié inférieure, de «6» à «18 heures», se présente en blanc et la moitié supérieure, de «18» à «6 heures», en bleu, ce qui différencie visuellement l’heure du jour et celle de la nuit. Le bleu foncé du demi-cercle et de la petite
aiguille du fuseau horaire est particulièrement bien mis en valeur sur le cadran en nacre blanc brillant. L’utilisation aisée au moyen de la couronne facilite grandement le réglage séparé de l’heure sur le cadran et l’anneau des 24 heures intérieur. Les aiguilles des heures et des minutes se règlent par le biais de la couronne, par exemple lors de l’arrivée dans un nouveau fuseau horaire. La petite aiguille bleue s’arrête alors et continue à afficher l’heure du lieu de résidence. En cas de besoin, il est possible de l’avancer
ou de la retarder au moyen d’un deuxième réglage de la couronne par paliers d’une heure.

Portofino Midsize Automatic Moon Phase

Portofino Midsize Automatic Moon PhaseLe modèle phare de la nouvelle collection Midsize est la Portofino Midsize Automatic Moon Phase en or gris, rehaussée de 174 diamants d’un blanc pur sur le cadran, la lunette et les cornes de bracelet. Le cadran noir profond, recouvert de plusieurs couches de laque, fait scintiller les joyaux. Les designers horlogers ont représenté pour la première fois l’affichage des phases de
lune complet avec un ciel nocturne constellé d’étoiles, de façon à ce que la lune et les étoiles semblent flotter dans un espace infini. Pour les cadrans des variantes en or rouge et en acier fin de la Portofino Midsize Automatic Moon Phase, les designers IWC ont choisi une nacre parfaite aux doux reflets blancs et noirs. Les lunettes ornées de 66 diamants brillent de tout leur éclat.

Deux nouvelles venues dans la famille de montres Ingenieur d’IWC Schaffhausen

Ingenieur Automatic Carbon Performance CéramiqueLes nouveaux modèles déclinés en deux designs différents se partagent la grille de départ: l’Ingenieur Automatic Carbon Performance Céramique (réf. IW322404) incarne la ligne sportive avec son boîtier inspiré du répertoire de matériaux innovants de la compétition de FORMULE 1, tandis que l’Ingenieur Double Fuseau Horaire (réf. IW324402/IW324404) se veut un brillant garde-temps au style plus classique dans son boîtier en acier fin.

L’Ingenieur Automatic Carbon Performance Céramique est un «bolide» high-tech doté d’un boîtier en carbone, la nouveauté de ce modèle résidant dans la lunette en céramique ultrabrillante.
La partie médiane du boîtier fixé par cinq vis est ainsi construite selon le même principe que le monocoque d’une voiture de course. Le cadran de la montre se compose également de fibres de carbone, ce qui parachève l’esthétique de cette montre authentiquement inspirée du sport automobile en lui conférant qui plus est un impact visuel absolument remarquable.

Ingenieur Double Fuseau HoraireAvec l’Ingenieur Double Fuseau Horaire, c’est un gardetemps un peu plus classique mais non moins robuste qui fait son entrée sur la scène du sport automobile. Cette montre est dotée d’un diamètre de boîtier de 43 millimètres,ce qui la rend plus discrète que les grands modèles Ingenieur tout en lui conférant une élégance certaine avec son boîtier en acier fin. Avec l’affichage d’une deuxième heure locale au choix, l’Ingenieur Double Fuseau Horaire marque des points également en dehors de la dernière ligne droite, offrant un repère efficace à MERCEDES AMG PETRONAS Formula One™ Team ainsi qu’à tous les grands voyageurs qui passent constamment d’un fuseau horaire à l’autre. L’heure locale actuelle s’affiche à l’aide de l’aiguille des heures et des minutes sur le cadran proposé en versionsargentée ou noire. Elle peut être très facilement avancée ou reculée par paliers d’une heure par le biais de la couronne, y compris au-delà de la ligne de changement de date. Tandis que l’aiguille des secondes à la pointe rouge enchaîne les tours, la deuxième heure locale, par exemple celle du pays de résidence, tourne sur l’anneau extérieur des 24 heures avec une autre aiguille dotée d’une flèche. Pour pouvoir mieux distinguer entre le jour et la nuit, la moitiésupérieure de l’anneau de «18» à «6 heures» est d’une teinte plus foncée que la moitié inférieure.

La collection Aquatimer 2014

Aquatimer CalendrierPerpétuel Digital Date et MoisLe développement technique le plus frappant de la nouvelle génération Aquatimer sont les lunettes tournantes externe et interne innovantes avec le système SafeDive d’IWC. Le mécanisme associe les avantages de la lunette tournante interne – notamment la protection du mécanisme contre l’eau salée et la saleté et le réglage précis par paliers d’une minute – avec le confort d’utilisation de la lunette tournante externe que l’on peut manier aisément même avec des gants de plongée ou avec des doigts froids.

Un modèle de la gamme de montres de plongée d’IWC est doté pour la première fois du calendrier perpétuel, une complication de Haute Horlogerie. L’Aquatimer CalendrierPerpétuel Digital Date et Mois (réf. IW379401) atteste d’une vraie grandeur, et ce à plus d’un titre. D’une part, le calibre de manufacture 89801 est doté d’un calendrier perpétuel ainsi que d’un grand affichage digital de la date et du mois qui est dans la tradition du système Pallweber de 1884.
l’Aquatimer Deep ThreeD’autre part, l’édition limitée à cinquante exemplaires du vaisseau amiral de la nouvelle collection s’impose avec un boîtier au diamètre imposant de 49 millimètres.

l’Aquatimer Deep Three en titane (réf. IW355701) constitue déjà la troisième génération de montres de plongée IWC dotées d’un profondimètre mécanique. Le profondimètre ainsi que le système de lunettes tournantes ont été perfectionnés en permanence depuis le début.
Lors de la plongée, l’aiguille bleue indicatrice de la profondeur indique la profondeur actuelle atteinte,le repère rouge restant sur la profondeur maximale atteinte (jusqu’à 50 mètres).
L’Aquatimer Deep Three offre ainsi un système complet de back-up pour l’ordinateur de plongée.

l’Aquatimer Deep ThreeConçue pour permettre d’accéder aux grands fonds, l’Aquatimer Automatic 2000 (réf. IW358002) étanche 200 bar continue la tradition chère à IWC des garde-temps extrêmement résistants à la pression, destinés aux plongeurs professionnels et aux amateurs ambitieux.

L’Aquatimer Chronographe Edition «Galapagos Islands»

Son boîtier en titane et son design sobre renvoient à une icône stylistique, l’Ocean 2000 de 1982, conçue par Ferdinand A. Porsche.

L’Aquatimer Automatic 2000 est dotée du robuste calibre de manufacture 80110 avec remontage Pellaton.

L’Aquatimer Chronographe Edition «Galapagos Islands» (réf. IW379502) (à droite),  symbolise l’engagement d’IWC pour la préservation de l’archipel menacé. Les deux montres sont animées par le calibre de manufacture 89365 et se distinguent par un élégant revêtement de caoutchouc noir.

Eric Cosandey

Venez en parler sur le forum

Par année