Hublot Genève

Nouveautés 2014

Hublot Big Bang Unico « Magic Gold »

Trois ans après la présentation par Hublot du fameux Magic Gold, le seul et toujours unique or inrayable, protégé par des brevets, noble et titré 18 carats par le Bureau du contrôle des Métaux Précieux, mis au point par Hublot en Suisse avec le concours de la prestigieuse EPFL (Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne), il s’en est suivi plusieurs mois de mise au point en interne dans la manufacture de l’usinage du fameux alliage.

HUBLOT BIG BANG UNICO « MAGIC GOLD »   mouvement unico

L’or de Hublot – le Magic Gold – est l’or le plus dur du monde, et de loin : seul le diamant peut véritablement usiner l’or de Hublot. Sa dureté est proche des 1000 Vickers, ce qui élimine le point faible traditionnel de l’or et de ses alliages qui se rayent trop facilement. Pour mémoire, l’or 18 carats « standard » bien conçu atteint seulement les 400 Vickers et la plupart des aciers trempés, environ 600 Vickers.

Aujourd’hui, Hublot a décidé d’offrir une lunette en Magic Gold à la Big Bang Unico. Tout naturellement. Puisque la lunette est bien l’une des parties les plus exposées aux rayures. Sa couleur particulière, immédiatement reconnaissable et ces propriétés mécaniques seront appréciés des connaisseurs.

Big Bang Unico Chrono Bi-Retrograde

BIG BANG UNICO CHRONO BI-RETROGRADEL’idée de départ des ingénieurs et des horlogers de Hublot a été de développer un mouvement horloger spécifiquement pour le monde du football, et en hommage à la prestigieuse Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™ dont Hublot est le Chronométreur Officiel et Montre Officielle.

C’est le calibre Manufacture UNICO, unique dans l’industrie, avec sa roue à colonnes et son double embrayage côté cadran, qui a été choisi pour servir ici de base de développement, incarnant ici un exemple très actuel de son extraordinaire flexibilité.

A l’issue de 18 mois de recherches et développements, le nouveau mouvement manufacture automatique HUB1260 voit le jour, un mouvement bi-rétrograde avec chrono central de 385 composants (Fréquence de 4 hz, 28'800 Alternances / Heure) dont le brevet est en cours de dépôt. C’est aussi l’un des seuls mouvements de ce type dans l’industrie horlogère à ce jour.

BIG BANG UNICO CHRONO BI-RETROGRADE backC’est la première fois que Hublot présente une montre à affichage bi-rétrograde (les aiguilles reviennent à leurs points de départ à la vitesse de l’éclair). Comment fonctionne-t-elle dans ce cas précis : à l’enclenchement du chronographe, l’aiguille des secondes et l’aiguille des minutes du chrono se déplacent de gauche à droite sur un arc de cercle de 45 minutes (temps d’une mi-temps d’un match de football), une zone de temps additionnel de 15 minutes permettant d’aller jusqu’à 60. Deux boutons poussoirs de chaque côté de la couronne permettent le START, STOP et le RESET, celui à 2H permettant en plus d’indiquer la période de temps choisie parmi les 4 proposées : 1ère mi-temps, mi-temps, 2ème mi-temps et fin de match, indiquées par un guichet au centre à 12H.
Réserve de marche d’environ 72 heures.

Classic Fusion Tourbillon Répétition Minutes Cathédrale

Entièrement conçue, développée et fabriquée par les micro-mécaniciens, ingénieurs et horlogers de Hublot, cette nouvelle Grande Complication est le fruit de 24 mois de R&D. Totalement re-modélisée et optimisée par rapport à la première présentée en 2010, cette nouvelle Répétition Minutes Tourbillon conserve tout l’ADN de Hublot.

CLASSIC FUSION TOURBILLON RÉPÉTITION MINUTES CATHÉDRALELe cadran saphir permet d’admirer le mouvement mécanique à remontage manuel HUB 8001 avec son échappement à tourbillon et le mécanisme de la Répétition Minutes. Parmi les nouveautés, à noter un nouveau design de la fonction de mise à l’heure, ainsi qu’un tourbillon de tradition dont la cage mesure 13.6 mm de diamètre - tourbillon minute qui fait un tour complet en une minute - stable grâce à sa construction avec une barrette côté cadran.

Quant à la Répétition Minutes – dont, faut-il le rappeler, la maîtrise reste encore le privilège d’un nombre restreint de manufactures - une des prouesses de son développement a consisté à intégrer totalement son verrou d’armage dans la lunette oreille gauche du boitier de la Classic Fusion. Ce n’est donc pas un appendice comme à son habitude, mais une fonction astucieusement intégrée qui confère à l’ensemble une esthétique particulièrement harmonieuse.

Sa sonnerie à double timbre cathédrale a déjà été remarquée par les connaisseurs pour sa puissance et sa clarté de timbre exceptionnelle. Enfin, cette Répétition Minutes Tourbillon, dont la réserve de marche est de 5 jours, est étanche à 30 mètres, ce qui lui confère à ce niveau de complexité, une qualité des plus recherchées par les connaisseurs. En effet, le son n’ait plus véhiculé par l’air, mais bien par la résonnance du matériau de la boite.

Classic Fusion Tourbillon Firmament

CLASSIC FUSION TOURBILLON FIRMAMENTSon cadran est réalisé en cristal d’osmium, l’osmium étant le métal le plus rare de notre planète. Le résultat est une brillance exceptionnelle.
Une Première Mondiale rendue possible grâce à une équipe suisse.
Ou trouve-t-on de l’osmium ? Là où on trouve du platine, principalement en Russie et en Afrique du Sud (l’osmium fait partie de la famille du platine). Pour environ 10'000 tonnes de minerai de platine, on trouve environ 28 grammes d’osmium. On estime que les réserves d’osmium s’élèvent à 200 tonnes, contre 13'000 de platine pourtant bien connu pour sa rareté.
C’est donc le métal le plus rare sur Terre, il est également très dur, et c’est aussi la matière la plus dense et le métal le plus lourd, avec ses 22,6 g/cm3 (plus lourd que le platine, l’iridium ou le rhénium).
Grâce aux recherches d’une équipe de scientifiques et chercheurs basée dans le Valais en Suisse, l’osmium est cristallisé au moyen d’un procédé hautement sophistiqué lui permettant d’atteindre son point de fusion, soit 3'033 degrés Celsius, et ainsi modifier sa structure pour le transformer en cristal d’osmium.
Le résultat est inédit, à couper le souffle tant la brillance naturelle est intense d’où le nom de la montre Classic Fusion Tourbillon Firmament, sa brillance évoquant la voûte céleste.

Classic Fusion Tourbillon Vitrail

CLASSIC FUSION TOURBILLON VITRAILL’idée de départ de cette montre est simple : le vitrail, c’est avant tout un squelette. Un squelette qui est rempli de verre de couleur. Prenons les vitraux Art Déco. Ils se jouent de leurs formes géométriques et de mille couleurs. C’est ici exactement le même concept de création : on se sert du mouvement horloger squelette comme une architecture pour créer un vitrail artistique coloré, miniaturisé dans une montre.

Grâce au mouvement Manufacture HUB6017, tourbillon squelette de 251 composants avec ses 5 jours de réserve de marche et son design graphique et contemporain, pas moins de 15 petits espaces, 15 petites ouvertures peuvent recevoir un morceau de verre maintenu à l’aide de joints o-ring de façon à pincer le verre et éviter qu’il ne se casse avec la dilatation thermique. Techniquement, il s‘agit d’un verre hautement technologique qui est utilisé en physique pour filtrer les différentes fréquences de couleurs. Il est fabriqué en Suisse, et cette qualité particulière garantit une stabilité et une durabilité exceptionnelles.

Il est taillé au laser avec une précision au micron près et ses nuances de couleur sont inaltérables avec le temps. Le jeu des couleurs et des nuances est alors presque infini.
Les 4 premières références de cette collection viennent dans les dégradés de rouge ou de bleu. Et demain ? 10 couleurs de verre translucide dans cette technologie sont déjà possibles, et plusieurs nuances dans chaque couleur. On peut alors imaginer des milliers de combinaisons de couleurs avec, pourquoi pas, la garantie pour le client d’une montre unique.

Et si à la place du verre, c’était d’autres matériaux ? Lamelles fines de céramique, de pierres semi-précieuses, de métaux, de bois…. Le concept est unique, breveté par Hublot, et déclinable à l’infini pour une montre différente se jouant aujourd’hui de sa translucidité tout en couleurs.

Hublot Spirit of Big Bang

C’est l’esprit BIG BANG. Ce sont les codes BIG BANG avec les 6 vis en titane de forme H traversant la lunette de la montre, les oreilles de chaque côté, les deux attaches bracelet, les fameuses aiguilles Hublot et les index bâtons remplis de SuperLuminova™ pour une bonne lisibilité, la couronne vissée surmoulée caoutchouc dont le profil est toujours aussi décoré du fameux H.
HUBLOT SPIRIT OF BIG BANGC’est la conception d’une BIG BANG avec une construction de boite unique suivant l’astucieux principe de sandwich qui permet un nombre de combinaisons – se jouant des matériaux et des couleurs – innombrables, le design de la carrure avec ses flancs satinés et des zones microbillées lui apportant un rendu racé unique dans la ligne Big Bang.
C’est aussi le même principe de fusion des matériaux avec le titane, la céramique, le King Gold (de l’or 18K avec 5% de platine qui lui confère cette couleur plus rouge, et qui est de facto plus précieux), le caoutchouc et la peau d’alligator.
On y retrouve le pur ADN Hublot, mais dans une forme différente, nouvelle. Voici la bien nommée SPIRIT OF BIG BANG : une BIG BANG, aujourd’hui présentée dans une forme tonneau.

A l’intérieur, bat le nouveau mouvement Hublot HUB4700 retravaillé grâce à une collaboration étroite entre les équipes Hublot et Zénith, sur la base d’un « chassis » chronographe avec date Zenith El Primero (fréquence 5 hz, 36'000 alternances par heure, 278 composants, 31 rubis), ce mouvement étant reconnu par les puristes comme, historiquement, l’un des meilleurs chronographes suisses jamais développés.

Totalement « hublotisé » dans son architecture et ses finitions, ce mouvement automatique squelette avec une réserve de marche de 50 heures s’admire grâce au cadran saphir qui révèle toute la beauté du mécanisme squeletisé, y compris son disque de quantième. Ceci est aussi le meilleur rempart pour lutter contre la contrefaçon.
Avec un guichet date positionné à 4H30, une aiguille centrale pour le chrono de seconde et trois compteurs qui indiquent les secondes à 9H, les 30 minutes à 3H et un petit compteur pour les heures à 6H, l’ensemble est complété par un bracelet en alligator cousu sur caoutchouc pour le confort, la flexibilité et une meilleure durabilité, proposé de couleur noir ou brun selon la version (4 différentes au total). La montre est étanche à 100 mètres.

Big Bang Pop Art

Le Pop Art. Un mouvement artistique qui culmine dans les années 70. La culture américaine. On s’amuse avec les couleurs. Flashy, joyeuses, gaies. On remet en question ! On ose ! On réinterprète ! On détourne ! On pense évidement à Andy Warhol et son fameux portrait de Marylin. Et si la Big Bang s’en inspirait ?
big bang pop artRose, bleue, violette, verte pomme : une explosion de couleurs pour 4 montres, 4 réinterpréations 100% Pop Art. Elles ont du peps ! Et c’est une première dans l’univers de la Haute Horlogerie.
Deux modèles en or, et deux modèles en acier. Elles ne se prennent pas au sérieux, et pourtant... leur design est bien celui de l’iconique Big Bang 41 mm, la lunette est sertie de 48 pierres précieuses taille baguette : des topazes pour la couleur bleue, des améthystes pour la couleur violette, des saphirs pour la couleur rose ou des tsavorites pour la couleur verte, enfin les cadrans avec leurs compteurs sont multicolores comme une palette de peintre, le tout complété par un bracelet en alligator de couleur, cousu sur caoutchouc ton sur ton pour le confort et la flexibilité. A l’intérieur, bat le mouvement HUB 4300, un chronographe mécanique à remontage automatique avec un guichet date à 4 heures que sauront apprécier les connaisseuses.
Réserve de marche de plus de 40 heures. Etanche à 100 m pour vivre avec, été comme hiver!

Eric Cosandey

Venez en parler sur le forum

Par année