Girard Perregaux

Nouveautés 2012

SEA HAWK

Cet outil de plongée extrême dispose d’une valve à hélium permettant sa décompression et d’une lunette tournante unidirectionnelle anti-horaire pour les calculs de temps de plongée. Une série de tests pour démontrer sa capacité à résister à la pression exercée à une profondeur de 1’000 mètres, là où la montre est soumise à une pression excédant 1’500 kg, a garanti son étanchéité, selon la sévère norme ISO 6425. La construction de son boîtier, avec notamment son fond vissé, lui assure une véritable résistance aux chocs, de même que la couronne, installée à 4h pour un meilleur confort au porter, renforcée par un cache-couronne qui s’intègre parfaitement au boîtier.
A n’en pas douter, la nouvelle Sea Hawk confirme son appartenance au cercle des montres de plongée, entérinée par son mouvement mécanique à remontage automatique, calibre GP3300.

CHRONO HAWK

Contemporain, audacieux, le style se joue des opposés: certains éléments noirs mettent en lumière l’architecture de la montre, du rehaut à l’anneau octogonal caoutchouc qui supporte la lunette d’acier satiné. La couronne et les poussoirs imposent leur esthétique avec force, tandis que le bracelet caoutchouc, revêtu de cuir confirme un design réfléchi dans le moindre détail. Parfaitement équilibré, le cadran met en valeur les données du temps.
Les compteurs se font face, à 9h et 3h, dans une parfaite symétrie. La date s’installe à 6h, les index-appliques et les aiguilles des heures et minutes s’éclairent de matière Luminescente. L’agencement, classique dans la forme, est mis en valeur par un motif inspiré du célèbre Pont de Girard-Perregaux qui tapisse la surface du cadran.
Visible par le fond saphir du boîtier, le calibre GP3300, mouvement mécanique à remontage automatique, signe une pièce de très haute performance.

GIRARD-PERREGAUX VINTAGE 1945 XXL CHRONOGRAPHE

Face à face, les deux compteurs chronographe confirment l’eurythmie de la pièce. Leurs aiguilles en acier bleui répondent à celle de la trotteuse centrale, tandis que les heures et minutes s’égrènent au gré des aiguilles dauphine.
Les chiffres arabes appliques évoquent le raffinement des montres classiques, de même que la minuterie « chemin de fer » rappelle la Vintage 1945 originelle. Incurvé, le cadran offre au temps un espace à sa mesure et parachève le style de la montre.
Le fond saphir s’ouvre sur le savant mécanisme entièrement conçu, fabriqué et monté au sein de la Manufacture de La Chaux-de-Fonds. Le calibre GP03300 expose ses terminaisons de Haute Horlogerie, réalisées à la main comme l’exige la tradition, au gré du va-et-vient de sa masse oscillante en or.

GIRARD-PERREGAUX TOURBILLON BI-AXIAL TITANE DLC

Véritable chef-d’œuvre de technologie, le Tourbillon bi-axial Girard-Perregaux est muni de deux cages concentriques permettant à l’organe réglant d’effectuer des rotations pluridimensionnelles. Cette construction complexe permet de compenser les écarts de marche dus à la gravité terrestre.
Une cage interne portant le balancier, le spiral et l’échappement, accomplit un tour complet autour de son axe en quarante-cinq secondes. Une cage externe effectue une révolution en une minute et quinze secondes, permettant une rotation sur un second axe. Une révolution complète s’achève en trois minutes et quarante-cinq secondes.
Ce véritable ballet aérien offre un spectacle extraordinaire tandis que le brassage des positions garantit une excellente précision de marche. Le mécanisme sophistiqué étonne par sa délicatesse : les deux cages ne pèsent que 0,80 gramme et totalisent pourtant plus de cent dix composants.

 

GIRARD-PERREGAUX 1966 RÉPÉTITION MINUTES

La construction de la montre Girard-Perregaux 1966 Répétition Minutes respecte en tous points la grande tradition horlogère. La fabrication du son repose sur un dispositif qui requiert la présence de deux timbres circulaires, enroulés à l'intérieur du boîtier, et de marteaux qui les frappent à intervalles réguliers. Afin de créer la vibration qui induira le son le plus proche de la perfection, le réglage de la sonnerie reste un des éléments les plus délicats, que Girard- Perregaux met un soin particulier à peaufiner.
La conception particulière de la montre a requis des recherches approfondies sur les qualités acoustiques. La Manufacture a notamment travaillé sur trois points de construction du boîtier. Le diamètre du calibre et le diamètre intérieur du boîtier sont en parfaite adéquation, un ratio qui garantit une résonance maximale.
Le fond a été galbé afin d’augmenter le volume d’air entre le mouvement et le boîtier, ce qui améliore sensiblement la propagation du son. Enfin, la partie inférieure du fond est diamantée, une opération qui permet de réduire les interférences acoustiques. Pour souligner encore la noblesse de la montre, les artisans ont soigné chaque détail esthétique.
Le cadran en émail blanc est d’une absolue sobriété. Les aiguilles feuilles bleuies et les index appliques portent sans conteste le sceau de la pureté.
La montre abrite un mouvement mécanique à remontage manuel doté d’une réserve de marche de plus de 4 jours et logé dans un écrin en or rose de 42 mm de diamètre.

 

GIRARD-PERREGAUX VINTAGE 1945 GRANDE DATE PHASES DE LUNE

À 12h, la grande date instantanée saisit le quotidien sur un duo de disques, dont un transparent, qui font l’objet d’un système breveté. Elle marque le tempo dans une minuterie « chemin de fer » qui court autour du cadran. Les aiguilles et les chiffres arabes appliqués affichent l’heure avec simplicité. Les index incurvés réalisés avec une extrême minutie sont particulièrement délicats.
Disposée traditionnellement à 6h, l’indication de phases de lune en relief se présente sous un ciel d’une parfaite clarté.
Avec ses 282 composants, le calibre Girard-Perregaux 03300-0062 est doté des caractéristiques de précision propre à la Manufacture.
D’une fiabilité exceptionnelle, il bat à la fréquence de 28'800 alternances par heure.

Par année