Girard Perregaux

Nouveautés 2010

CAT’S EYE

Cat’s EyeFidèle aux courbes sensuelles et à la silhouette ovale Cat’s Eye, son boîtier façonné en or accueille un cadran délicatement ouvragé en nacre blanche ou noire aux reflets subtils et irisés. Illuminée par un halo, la date apparaît clairement dans un guichet à 3 heures.

Discrète, la petite seconde court à 9 heures, soulignée par un rayonnement sobrement tracé sur le cadran. Détails scintillants égrenant les heures, chaque index est une pierre précieuse sertie, et chaque chiffre est un fil d’or modelé, découpé puis poli à la main avant d’être rivé sur le cadran.

En cohérence avec sa longue tradition, la Manufacture Girard-Perregaux a doté ce modèle d’un mouvement mécanique, le calibre GP3300, à la fiabilité éprouvée et dont le raffinement se dévoile à travers le fond saphir.

GIRARD-PERREGAUX 1966 QUANTIÈME PERPETUEL

Mécanique ultra complexe, le calendrier perpétuel indique la date, le jour et le mois en prenant en considération les mois de longueur différente du calendrier grégorien, y compris durant les années bissextiles. Sa « mémoire mécanique » correspond ainsi à une période de 1461 jours, soit quatre ans.

GIRARD-PERREGAUX 1966 QUANTIÈME PERPETUEL

Concentré de technique horlogère, le calibre GP033Q0 à remontage automatique nécessite la combinaison de 288 composants. Sophistication supplémentaire, il est équipé du balancier à inertie variable Microvar exclusif à la Manufacture et s’offre aux regards par le fond transparent de la montre. Ce calibre d’exception a pour écrin un élégant boîtier de 40 millimètres.

Les lignes pures de son boîtier de 40 millimètres masquent une conception et une réalisation sophistiquées. Son galbe et ses cornes ont été étudiés avec attention pour une adaptation idéale au poignet.

Conçu dans les ateliers de la Manufacture, il fait l’objet de minutieuses finitions qui révèlent pleinement l’éclat de la matière précieuse, or rose ou or blanc. Pour parfaire le design intemporel de cette montre, Girard-Perregaux a fait le choix d’un chronographe traditionnel avec un compteur 30 minutes et l’aiguille des secondes au centre.

L’affichage des fonctions offre un équilibre parfait et facilite la lisibilité, tandis qu’une échelle tachymétrique parcourant la limite externe du cadran renforce le caractère du modèle. Son mouvement à chronographe à roue à colonnes, développé et réalisé au sein de la Manufacture, est composé de 304 éléments.

GIRARD-PERREGAUX 1966 CHRONOGRAPHE

Les lignes pures de son boîtier de 40 millimètres masquent une conception et une réalisation sophistiquées. Son galbe et ses cornes ont été étudiés avec attention pour une adaptation idéale au poignet.
Conçu dans les ateliers de la Manufacture, il fait l’objet de minutieuses finitions qui révèlent pleinement l’éclat de la matière précieuse, or rose ou or blanc. Pour parfaire le design intemporel de cette montre, Girard-Perregaux a fait le choix d’un chronographe traditionnel avec un compteur 30 minutes et l’aiguille des secondes au centre.

GIRARD-PERREGAUX 1966 CHRONOGRAPHE   mvt chrono

L’affichage des fonctions offre un équilibre parfait et facilite la lisibilité, tandis qu’une échelle tachymétrique parcourant la limite externe du cadran renforce le caractère du modèle. Son mouvement à chronographe à roue à colonnes, développé et réalisé au sein de la Manufacture, est composé de 304 éléments.

GIRARD-PERREGAUX 1966 PETITE SECONDE PALLADIUM

GIRARD-PERREGAUX 1966 PETITE SECONDE PALLADIUMTout comme le boîtier, le mouvement est réalisé par la Manufacture. Il intègre la date et la petite seconde, qui s’affichent respectivement à 3 et 9 heures. Le fond saphir permet de contempler le mécanisme à remontage automatique, qui oscille au rythme de 28 800 alternances par heure.
Boîtier en palladium Diamètre : 38 mm

GIRARD-PERREGAUX 1966 PETITE SECONDE

Être moderne et intemporel tel est l’esprit animant les créations de Girard-Perregaux. La nouvelle Girard-Perregaux 1966 Petite Seconde, au boîtier rond de 40mm, s’inscrit parfaitement dans cette philosophie.

Pour cet hommage contemporain à cette tradition séculaire, le choix pour un cadran en émail s’est ainsi rapidement imposé comme une évidence.

GIRARD-PERREGAUX 1966 PETITE SECONDE   GIRARD-PERREGAUX 1966 PETITE SECONDE

Ce modèle bat au rythme d’un nouveau mouvement automatique, évolution du calibre 3300 Girard-Perregaux.

WW.TC PETITE SECONDE

Le système ww.tc, qui permet de lire simultanément l’heure locale ainsi que celle de 24 fuseaux horaires, est associé dans cette version à une petite seconde positionnée à 6 heures. Ces fonctions, présentées de façon harmonieuse, forment une élégante composition.

ww.tc Petite Seconde   ww.tc Petite Seconde mvt

Elle abrite un mouvement automatique de la Manufacture : le GP03300-22, visible par le fond transparent.
Boîtier en or rose Diamètre : 41 mm

GIRARD-PERREGAUX 1966 CALENDRIER COMPLET

Sur le cadran aux proportions parfaites, le temps s’écoule harmonieusement. Accompagnant la course des fines aiguilles en forme de feuille, deux guichets placés côte à côte à 12 heures affichent le jour de la semaine et le mois.

Girard-Perregaux 1966 Calendrier Complet  

Les phases de lune sont présentées à 6 heures et s’auréolent de l’indication de la date.
Par sa blancheur incomparable, le boîtier en palladium souligne le caractère exceptionnel de ces garde-temps réalisés en 199 exemplaires numérotés.

Par année