Eterna

Nouveautés 2012

ETERNA 1948

La «1948» d'aujourd'hui possède un solide mouvement mécanique à remontage automatique équipé d’un dispositif à roulements à billes semblable à celui du modèle historique.
Son boîtier en acier poli de 44 mm de diamètre muni d’un fond en saphir transparent reflète, lui, les préférences esthétiques de notre époque. Il entoure un cadran argenté ou noir brossé soleil ponctué d’index galbés, comportant un guichet de quantième à 6 heures, que survolent les aiguilles des heures, des minutes et des secondes rhodiées, le tout protégé par une glace inrayable traitée antireflets.
Particularité de la nouvelle «1948»: comme la pionnière, son boîtier arbore des cornes élégamment incurvées et facettées retenant un bracelet en cuir noir d’alligator à boucle déployante d’acier poli.
À 9 heures sur le flanc du boîtier, le rappel «1948» gravée sur une de ses deux plaquettes rapportées, ainsi que sa couronne à la silhouette particulière, complètent l’esthétique sereinement classique de la «1948» contemporaine.


PVR : CHF 2’800 € 2’490 $ 3’500

ETERNA TANGAROA THREE-HANDS

Le calibre Sellita SW 200-1 à remontage automatique animant la Tangaroa Three-Hands lui donne 38 heures de réserve de marche. Avec ses 28 800 a/h, 26 rubis, 25,6 mm (11 1⁄2 lignes) de diamètre, il affiche l’heure, la minute, les secondes et le quantième. Trois aiguilles et des index bâtons rhodiés, un guichet de quantième à 3 heures et l’échelle des secondes sur le réhaut complètent l’élégant cadran de la Tangaroa Three-Hands.
Avec ses 42 mm de diamètre, ce boîtier sans surface plane se présente en acier inoxydable poli et satiné avec fond vissé comportant un fond en verre saphir et muni d’une glace saphir inrayable traitée antireflets. Il est étanche jusqu’à 50 m (5 bars). Un bracelet de cuir avec boucle ardillon complète l’ensemble.

ETERNA TANGAROA MOONPHASE CHRONOGRAPH

Au coeur de ce chronographe, le calibre Valjoux 7751 à remontage automatique offrant 48 heures de réserve de marche. Cadencé à 28 800 a/h, il comporte 25 rubis et présente un diamètre de 30 mm (13 lignes).
L’heure, la minute, les petites secondes, la date, l’affichage 24 heures, le jour de la semai-ne, le mois, les phases de la lune des deux hémisphères, les secondes et les minutes chronographiques sont affichées.
Ici également, un boîtier en acier inoxydable poli et satiné de 42 mm de diamètre dispose d’un fond vissé en saphir et d’une glace saphir inrayable traitée antireflets lui offrant une étanchéité jusqu’à 50 m (soit 5 bars). L’ensemble comporte enfin un bracelet en acier in-oxydable également poli et satiné, muni d’une boucle déployante.

ETERNA ADVENTIC

Visage, formes, finitions – l'Adventic exprime sereinement son élégance tranquille. Choix classique mais pratique, elle affiche l'heure, la minute, les secondes sur un sous-cadran, le quantième et l'heure GMT. Son esthé-tique répond tant aux attentes d'aujourd'hui, avec un boîtier aux savantes finitions mates et polies de 44 mm, qu'à la symbolique d'Eterna, les cinq billes de son logo se retrouvant sur le cadran mais également sur l'applique des minutes et sur la couronne. Une double rangée de cinq cannelures orne également les flancs du boîtier.
C'est le premier modèle d'Eterna à étrenner le calibre manufacture 3843, lui-même optimisé par un dispositif Eterna Spherodrive. À remontage automatique, ce nouveau calibre rond fait suite aux calibres manuels 3505 et 3510.
L'Adventic est actuellement disponible en trois variantes: en acier inoxydable avec cadran noir ou cadran blanc mais sous-cadran des secondes noir, et en or rose 4N à cadran blanc, cette dernière en édition limitée à 50 pièces. Un bracelet en alligator noir ou brun muni d'une boucle déployante complète l'ensemble. Toutes ses fonctions se règlent par la couronne à deux positions.

 

ETERNA CHRONOGRAPH LIMITED EDITION 1938

Né sous le signe de l'Art Déco tardif, le Chronograph appartient à la grande période de recherches esthétiques qu'Eterna entreprit sur les chronographes à partir de l'entrée en service de son premier modèle, en 1934. C'est en 1938 qu'apparut cette composition à l'équilibre parfait.
Le Chronograph se caractérise avant tout par les angles droits tirés au cordeau de son boîtier en acier, soulignés par la géométrie de sa minuterie et le coloris de son cadran — exemples typiques de la hardiesse des designers de l'époque comme du choix de l'intégrer aujourd'hui à la collection Heritage.
Une valeur sûre, le calibre ETA 2894-2 à remontage automatique, offrant 42 heures de réserve de marche, cadencé à 28 800 a/h et comportant 37 rubis, équipe le Chronograph.
En plus de l'aiguille de secondes chronographiques au centre et d'un compteur de 30 minutes à neuf heures, actionnés par deux poussoirs, il affiche l'heure, la minute, la petite seconde à 3 heures et le quantième.
Son cadran à indications entièrement dorées sur fond noir mat comporte un savant entrelacs de cercles de minutes et de secondes que survolent des aiguilles également dorées et ponctué de 9 chiffres romains du même coloris.
Façonné en acier inoxydable brossé et poli, son boîtier étanche jusqu'à 50 m (5 bars) possède un fond pressé et numéroté de 0001 à 1938.
Supérieures à celle de l'original, ses dimensions de 36,00 par 45,50 mm pour 12,80 mm d'épaisseur reflètent les attentes esthétiques de notre époque. Enfin, sa glace saphir apparente, inrayable et traitée antireflets, ainsi que son bracelet noir en cuir véritable muni d'une boucle déployante complètent les attraits d'une pièce qui mérite amplement sa place dans l'histoire.

Par année