Eterna

Nouveautés 2009

ETERNA SPHERODRIVE

ETERNA SPHERODRIVEEn 1948 déjà, Eterna avait créé l’événement avec son système de masse oscillante à roulement à billes et à faible friction pour remontage automatique, qui allait devenir célèbre sous le nom d’Eterna Matic.
Quelque soixante ans plus tard, Eterna se met de nouveau en évidence avec le même principe: cette fois-ci avec un barillet monté sur roulement à billes. «Ce double roulement à billes est une grande avancée sur le plan de la qualité du mouvement de base», déclare Patrick Kury, Directeur technique d’Eterna.

Pour saisir toute la portée de cette nouveauté, il faut bien comprendre le fonctionnement d’un mouvement conventionnel: dans le cas d’un système de remontage courant, l’arbre du barillet se trouve au centre du barillet, où il tourne sur lui-même au remontage et tend alors le ressort. Le mouvement est ensuite produit par la rotation du barillet autour de l’arbre, transmettant l’énergie de manière continue. Cette opération génère une pression considérable au niveau de l’arbre. «Un barillet entièrement remonté peut produire un couple de plus de 1000 grammes/millimètre (10 Newton millimètres)»

Afin d’améliorer le système, Eterna a commencé par séparer le remontage du déroulement.
ETERNA SPHERODRIVELa tige de remontoir à deux roulements à billes est intégrée au système de remontage; le barillet, indépendant de celui-ci, est monté sur un roulement à billes dans le système de déroulement.
Le mouvement de roulement généré ici donne lieu non seulement à une friction inférieure mais aussi à une perte moins importante lors de la transmission de l’énergie, ceci grâce aux minuscules billes d’un diamètre d'à peine 0,3 millimètres fabriquées dans un matériau céramique, de l’oxyde de zirconium: avec de l’acier trempé, celui-ci possède des propriétés autolubrifiantes.

ETERNA SPHERODRIVE

Cette invention est non seulement simple mais aussi efficace: les risques de jeu vertical et de gauchissement sont divisés par dix par rapport aux systèmes conventionnels.

Outre la technologie avancée de son mouvement, la Madison Three-Hands reste avant tout une très belle montre.
Le boîtier en acier inoxydable poli recèle un cadran noir à satinage soleil doté d’index rhodiés. Le bracelet en alligator noir à boucle déployante confère à la montre une grande distinction.
À l’intérieur de la Madison, le mouvement manufacture Eterna 3505 à remontage manuel et réserve de marche de 56 heures est équipé de l’Eterna Spherodrive. Très innovant, ce système– dont on peut voir les billes de roulement par une ouverture pratiquée près de 6 heures – est mis en valeur par la sobriété du design.
Tous les futurs mouvements innovants de la manufacture Eterna seront désormais équipés de l’Eterna Spherodrive.

KONTIKI DATE

Eterna lance un second quantième dans la collection KonTiki: la KonTiki Date.
Avec ce nouveau modèle pourvu d’index triangulaires typiques, la manufacture horlogère étend sa gamme de tradition, marque distinctive d’Eterna depuis plus d’un demi-siècle.
Revêtus d’une masse lumineuse, les index et les aiguilles offrent une excellente lisibilité, même dans l’obscurité.
La KonTiki Date affiche la date dans une fenêtre située entre 4 et 5 heures.

KonTiki Date   KonTiki Date

La KonTiki Date renferme le calibre automatique Sellita SW 200, qui affiche les heures, les minutes, les secondes et la date, et dispose d’une réserve de marche de 38 heures.

Par année