De Bethune

Nouveautés 2011

DE BETHUNE RÉGULATEUR TOURBILLON

DE BETHUNE RÉGULATEUR TOURBILLONDenis Flageollet, le créateur horloger de la marque, a voulu renouer avec les traditions du siècle d’or de l’horlogerie en donnant à ce mouvement l’âme et la majesté des grands régulateurs historiques du passé.

Le choix de la « seconde sautante » s’imposait pour rythmer le temps avec noblesse. Il a donc conçu, dans le style des régulateurs réalisés par les grands maîtres-horlogers du passé, une seconde au centre de la montre, avec une double ancre à quatre palettes pour orchestrer la double roue en or de cette « seconde sautante » : un ballet mécanique impressionnant, rendu techniquement réalisable par les nouvelles technologies, mais qui ne peut que chavirer le cœur – sinon la raison – de tout amateur de mécaniques classiques.

Un chef-d’œuvre qui ne se dévoile qu’au verso de la montre, aux vrais connaisseurs, capables d’en comprendre la subtilité passionnée, mais également capables d’apprécier la puissance et la beauté intérieures du cadran en titane bleui (un travail réalisé à la main et à l’œil !), frappé d’étoiles d’or comme un ciel nocturne, et l’évocation des plus célèbres pendules du XVIIIe siècle à travers l’anneau des heures et des minutes dans un argent que la patine du temps sublimera.

DE BETHUNE POUR ONLY WATCH 2011

DE BETHUNE POUR ONLY WATCH 2011Avec cette DB25 réalisée spécialement pour Only Watch, De Bethune choisit la lumière pour sculpter sa conception du monde, de l’espace et du temps. Lumière d’un ciel nocturne piqueté d’or et de diamants : c’est l’infini de la voûte céleste d’une nuit étoilée. Pas n’importe quelle nuit : c’est celle du 8 janvier 1297, dont les étoiles ont guidé François Grimaldi dans les ruelles de la forteresse de Monaco. Déguisé en moine franciscain, il se faufilait dans la nuit pour ouvrir les portes de ce bastion gênois à ses propres troupes.
Sept cent ans plus tard, sur ce même rocher, son descendant est toujours prince de Monaco... François Grimaldi pourrait encore compter les 105 étoiles que la Providence avait placé dans le ciel de Monaco : elles sont toutes de taille différente, en or gris ou en diamant (serti invisible).

Orion et les Gémeaux illuminent ce cadran bleui à la flamme. Chaque proportion et chaque détail de ce cadran a été ordonné à l’expression d’un jeu de lumières parfaitement maîtrisé, dans le choix de ses reflets et de ses courbes. Le volume convexe situé sur les bords extérieurs « piège » le regard en lui donnant l’illusion d’une profondeur infinie grâce à la masse concave du centre.
L’épine dorsale de cette masse concave impose à l’oeil la direction du point de lecture de l’heure, dans la fenêtre au bas du cadran, où défilent les disques en argent sablé des heures (chiffres romains) et des minutes (chiffres arabes).

DE BETHUNE CALENDRIER PERPÉTUEL DB 25 QP

DE BETHUNE CALENDRIER PERPÉTUEL DB 25 QPInspiré du tambour, le boîtier de forme ronde d'un diamètre de 44 mm, aux lignes fines et résolument classiques, est subtilement relevé par des cornes évidées, caractéristiques de la collection DB25.

La finesse des décorations et la pureté du cadran argenté guilloché main, rayonnant en 12 secteurs, soulignent une lisibilité construite notamment par l'assemblage d'appliques annulaires délimitant les sous cadrans et le tour d'heure.
A 12 heures, une sphère en titane et acier bleui trône dans un ciel chassé d'étoiles en or, intégrant également un indicateur des années bissextiles.
Le quantième se lit sur un cadran situé à 6h tandis que les guichets indiquant le jour de la semaine et le mois se situent respectivement à 9h et 3h.

De Bethune développe pour ce garde-temps le calibre DB2024 QP automatique qui bénéficie de la recherche et technologie de la manufacture, réunissant notamment un calendrier perpétuel, une lune sphérique indiquant les phases de lune avec une précision de 1j/122 années, un double barillet autorégulateur, un système triple pare-chute et un balancier en titane/platine.

DB28T

DB28TA mi-chemin entre la DBS et la pièce développée par De Bethune en exclusivité pour Only Watch 2009, la ligne DB28 est née de la rencontre entre le savoir-faire de la manufacture et ses innovations horlogères.
Le DB28T est équipé du calibre DB 2009, un mouvement mécanique à remontage manuel muni du tourbillon De Bethune en silicium/titane.

De Bethune a entrepris de repenser le tourbillon autour des montres de poignet. Les lois de la physique sont implacables : pour compenser la violence désordonnée des mouvements d’un poignet, il faut que la cage soit la plus légère possible, avec une fréquence aussi vive que possible et une vitesse de rotation maximale pour une masse et une inertie minimales. C’est ainsi que, grâce aux nouvelles technologies, De Bethune a conçu un tourbillon siliciumtitane de 0,18 g dans une cage en rotation sur elle-même toutes les trente secondes et une fréquence de 36 000 alternances par heure.

Ce tourbillon est le plus léger du marché (les tourbillons classiques pèsent quatre fois plus lourd) et il comprend 50 composants, dont le plus léger pèse moins de 0,0001 gramme et le plus lourd 0,0276 gramme !

DE BETHUNE DB M

DE BETHUNE DB MDavid Zanetta et Denis Flageollet puisent dans l'histoire horlogère l'élégance d'une époque et apposent au verso d'un smartphone, une montre mécanique de poche à remontage manuel.

Calibre DB 1024 – mouvement mécanique à remontage manuel 212 composants - Platine décorée et colimaçonnée à la main - Balancier annulaire réglage micrométrique par colimaçon, acier poli plat à la main.
Fréquence : 28’800 a/h
Réserve de marche : 6 jours
Boîtier : Rond de 48mm diamètre muni d'une cage de protection antimagnétique
Glace: Saphir avec double traitement anti reflet 1800 Vickers Couronne: en or à 12h - réglage en 2 positions
Cadran: Guilloché main argenté
Aiguilles: acier bleui à la flamme
Etui de protection: Etui de Haute maroquinerie en cuir alligator pleine peau marron extra-souple boutons de commande du smartphone en or

 

Par année