les marques horlogères

Christophe Claret

Les sociétés horlogères capables de créer, de développer et de fiabiliser des mouvements totalement exclusifs et ultra complexes tout en respectant les canons de la haute horlogerie sont extrêmement rares.

christophe claretLa maison Christophe Claret SA est l’une d’entre elles et cette année, la société basée au Locle célèbre ses 20 ans d’existence (2009).
Durant ce temps, la manufacture n’a cessé de mettre au point de nouveaux calibres parmi les plus compliqués du monde. Peu de marques avouent se tourner vers des prestataires externes pour réaliser leurs modèles les plus complexes. C’est pourquoi, en dehors d’un cercle restreint de connaisseurs, le nom de Christophe Claret est peu connu du grand public. Pourtant, de la répétition minutes, la première complication développée par l’horloger, au tourbillon orbital en passant par un quantième perpétuel affiché par rouleaux, la manufacture se place en tête des sociétés les plus novatrices et performantes de l’horlogerie.
Originaire de la région lyonnaise, il étudie l’horlogerie à Genève avant d’entamer une carrière de restaurateur de montres anciennes. En 1987, lors du salon de Bâle, le propriétaire d’une grande société horlogère suisse lui demande de développer en exclusivité un mouvement à répétition minutes.
Pour honorer cette commande, Christophe Claret fonde en 1989 sa société à laquelle participent deux autres horlogers talentueux. En 1992, son besoin d’indépendance le pousse à devenir l’unique propriétaire de son entreprise.
Il rachète les parts de ses partenaires et, dans la foulée, renomme son entreprise Christophe Claret SA.
Depuis, ses ateliers n’ont cessé d’inventer et de produire des mouvements unissant parfaitement tradition horlogère et technologies de pointe.

Par année