les marques horlogères

Chopard

1860 Louis-Ulysse Chopard fonde une manufacture d’horlogerie de haute précision (montres de poche et chronomètres) à Sonvilier dans le Jura suisse.
1920 Chopard s’établit à Genève et se lance dans la production de montres de qualité.

famille chopardAu début des années 60, Paul-André Chopard, dernier de la lignée horlogère qui porte ce nom illustre, doit se rendre à l'évidence: aucun de ses fils ne souhaite perpétuer la tradition familiale. 
Au même moment, Karl Scheufele, troisième du nom d'une dynastie d'orfèvres et d'horlogers de Pforzheim, cherche une affaire à reprendre. Ces deux hommes ne tardent pas à se rendre compte que chacun détient l'objet du désir de l'autre. 
C’est ainsi qu’en 1963, cent ans après que Louis-Ulysse eut fondé Chopard, Paul-André vend son entreprise à Karl Scheufele. Il restera présent dans l’entreprise en tant que conseiller jusqu'à sa disparition en 1968
Karl Scheufele n’a qu’une ambition: moderniser sa nouvelle acquisition en disposant les bases de ce qui allait devenir l’une des grandes enseignes du luxe d’aujourd’hui. 
Une affaire familiale Quarante ans plus tard, Chopard reste une affaire familiale: Karl Scheufele et son épouse Karin assurent la présidence, tandis que leurs enfants, Karl-Friedrich et Caroline, en sont les co-présidents. Caroline, « muse » de la société, est responsable du design et de la création des bijoux et des montres femmes, de la Haute Joaillerie et de la diversification de la marque dans le domaine des parfums et des accessoires. Son frère aîné Karl-Friedrich, orfèvre diplômé, dirige le département des montres hommes, ainsi que la manufacture de Fleurier où sont conçus et réalisés les mouvements «L.U.C. ». C'est sur lui également que repose l'aspect technologique et commercial de l'entreprise.

Par année