Cartier

Nouveautés 2015

Rotonde de Cartier Grande Complication

Rotonde de Cartier Grande ComplicationLa montre Rotonde de Cartier Grande Complication est une véritable prouesse horlogère : 578 composants, 5 années de développement, 15 semaines de fabrication à la Manufacture, 10 semaines de décoration et de finition, 5 semaines d’assemblage. Le résultat se mesure en millimètres : 5,49 mm d’épaisseur pour un mouvement à remontage automatique qui réunit trois des complications les plus prestigieuses de Haute Horlogerie.
Un quantième perpétuel, une répétition minutes et un tourbillon volant : de toutes les montres Cartier, celle-ci est la plus complexe. Dotée du calibre 9406 MC à remontage automatique, ce garde-temps certifi é Poinçon de Genève conjugue l’élégance d’un boîtier en platine à l’excellence d’un mouvement squelette extra-plat.

Rotonde de Cartier Grande Complication

La montre Rotonde de Cartier Grande Complication multiplie les eff ets de transparence grâce à la préciosité d’un cadran ajouré en or 18 carats et à la maîtrise du squelettage de son mouvement.
Le squelettage du calibre 9406 MC permet de mesurer la beauté et la complexité de ce prestigieux mouvement où la répétition minutes, le quantième perpétuel et le tourbillon volant apparaissent dans leur intégralité.

Ces trois complications comportent un nombre important de composants squelettés, un parti pris esthétique qui amplifie le niveau d’exigence pour l’obtention du Poinçon de Genève. En effet, sur ce mouvement, l’anglage des ponts, l’étirement des fl ancs, le sertissage des rubis et le poli des moulures sont d’autant plus importants qu’ils sont visibles au premier abord.
Pour ce qui est du cadran ajouré, il s’harmonise autour des trois grandes complications : les compteurs du quantième perpétuel : date, jours, mois et années ; le tourbillon volant et les timbres et les marteaux de la répétition minutes.

Clé de Cartier

Dans l’histoire de la maison, les remontoirs font l’objet d’une innovation constante. Clé de cartier s’inscrit résolument dans cette dynamique. Mais cette fois, la couronne de remontoir n’est pas simplement l’un des signes distinctifs de la montre : c’est elle qui lui donne son nom.
Sa ressemblance avec une clé est sans ambiguïté. L’ajustement de l’heure et de la date introduit un nouveau geste qui rappelle celui que l’on faisait traditionnellement pour remonter les horloges. Sa taille en fait un objet facile à manipuler mais son aspect fonctionnel n’est pas son seul atout. C’est aussi un bel objet, en soi. Lignes épurées, formes profilées, un saphir serti au plus près du métal illumine la couronne.

clé de Cartier

Nouveau mécanisme de remontage indexé allie simplicité et aisance. Développé spécialement pour son ergonomie, il intègre un système permettant de régler l’heure avec une facilité incomparable. Après chaque ajustement, la couronne reprend sa position initiale sans que les aiguilles ne bougent.

Associant une technologie de pointe et un savoir-faire reconnu, ce nouveau mouvement a été développé, fabriqué et assemblé par les artisans de la manufacture cartier en suisse. Son nom, 1847 mc, n’a pas été choisi par hasard. Les chiffres renvoient à l’année de création de la maison. Avec un diamètre de 25,6 mm, il a été conçu selon les mêmes principes que la boîte, avec une grande efficacité dans son design et une absence totale de superflu. L’intégration d’un barillet rapide lui accorde une stabilité chronométrique remarquable, tandis que son mécanisme de remontage automatique bidirectionnel lui confère une robustesse et une durabilité exceptionnelles. Décoré du motif vagues de Genève, ce calibre est également doté d’un indicateur de date semi-instantané et d’une réserve de marche de 42 heures.

Venez en parler sur le forum

 

Par année