les marques horlogères

Cartier

En 1847, Louis-François Cartier (1819-1904) succède à son maître Adolphe Picard, dont il reprend l’atelier de bijouterie 29 rue Montorgueil à Paris. En 1853, l’atelier est transféré au 5 rue Neuve des Petits-Champs et s’ouvre à la clientèle privée. Dès 1854, on y reçoit le premier client américain.

Désireux de perpétuer la tradition dont il a hérité, Louis-François Cartier enseigne le métier à son fils Louis-François-Alfred (1841-1925). Il en fait son associé et lui confie la direction de la Maison en 1874. 
À son tour, en 1898, Alfred s’associe avec son fils aîné Louis. 
En 1899, Cartier s’installe à l’adresse prestigieuse du 13 rue de la Paix, centre de l’élégance et du luxe.
Dès lors, Alfred confie à ses trois fils l’avenir international de la Maison Cartier. Louis-Joseph (1875-1942) est responsable de la Maison parisienne, Pierre-Camille (1878-1964) s’installe à New York, et Jacques-Théodule (1884-1941) s’établit à Londres.
Avec Maurice Couët, maître horloger de génie, Louis Cartier développe la fabrication des pendules mystérieuses selon le principe de Robert-Houdin, inventé aux environs de 1850. 
Les plus belles de ces créations, six portiques et douze chinoises, sont à Cartier ce que les Œufs de Pâques Impériaux sont à Fabergé. 
Les montres-bracelets, dont les archives signalent la présence dans le stock dès 1888, connaissent un succès énorme avec la commercialisation de la montre Santos en 1911.
Le prototype de ce modèle, la première montre-bracelet sur cuir pour homme, était un cadeau, créé en 1904, destiné à l’aviateur brésilien Alberto Santos-Dumont. 
Dotés de la fameuse boucle déployante brevetée en 1909, d’autres modèles suivront, conçus en collaboration avec Edmond Jaeger, qui devient un partenaire de Cartier dès 1907. 

Photo : Nick Welsh, Collection Cartier © Cartier

La montre Tank, dont les premiers dessins remontent à 1917, se veut un hommage aux équipages des chars alliés de la Grande Guerre. Elle sera commercialisée en 1919.
1926 Création de la montre Baguette.


Montre de poche mystérieuse Cartier Paris, 1931
Photo : Nick Welsh, Collection Cartier © Cartier

1932 Création de la montre basculante.
1936 Création de la montre Tank asymétrique. 
En 1941, Jacques Cartier s’éteint à Dax, et Louis Cartier en 1942 à New York.
1950 Création de la montre Gouvernail. 
1967 Création de la montre Crashwatch à Londres.
1978 Lancement de la montre Santos de Cartier or et acier.
1985 Lancement de la montre Pasha de Cartier, inspirée d’un modèle de montre étanche de 1943 
En 1993, les montres à mouvement Chrono Reflex sont lancées, avec les modèles Pasha, Cougar et Diabolo de Cartier. 
En 1994, Cartier fête le 90e anniversaire de la montre Santos et crée un modèle extraplat en platine et or rose, édité en série limitée : la montre Santos-Dumont.
En 1998, un hommage est rendu à la montre Santos, née en 1978 et inspirée du modèle d’origine de 1904. Elle se décline désormais dans une version avec mouvement Chrono Reflex. Cartier crée une collection de montres d’exception : la Collection Privée Cartier Paris, présentée lors du huitième Salon International de la Haute Horlogerie.
2001: Inauguration de la Manufacture de Haute Horlogerie Cartier, à la Chaux-de-Fonds (Suisse). 
En 2004, Cartier lance trois nouvelles montres emblématiques, la montre Santos 100, la montre Santos-Dumont et la montre Santos Demoiselle, en hommage à la toute première montre Santos-Dumont qui fête ses 100 ans.

Par année