Breitling

Nouveautés 2015

GALACTIC UNITIME SLEEKT

GALACTIC UNITIME SLEEKTLa collection Galactic accueille un nouveau modèle innovant sur tous les fronts. Avancée technique d’abord, avec le nouveau Calibre «maison» B35. Ce mouvement automatique à heure universelle (le tout premier calibre manufacture Breitling sans chronographe) se distingue par sa simplicité d’emploi révolutionnaire. Il suffit de tirer la couronne et de la faire tourner vers l’avant ou vers l’arrière, par crans d’une heure, pour corriger d’un seul geste toutes les indications sur le cadran, avec ajustement automatique de la date sur l’heure locale, dans les deux sens. Pour assurer cette fonctionnalité sans précédent, Breitling a développé deux innovations brevetées concernant le système de différentiel et la liaison entre le disque des villes et le mouvement. Le Calibre B35 (certifié chronomètre comme tous les mouvements Breitling) est également assorti de deux autres brevets ayant trait aux systèmes de remontage et de mise à l’heure. Autant d’inventions et d’optimisations visant à renforcer les performances, la fonctionnalité et la fiabilité du mouvement, dans la droite ligne de la philosophie «aéronautique» de la marque.

Deuxième révolution, sous l’angle esthétique. Le boîtier s’orne d’une toute nouvelle lunette lisse en carbure de tungstène, un matériau composite high-tech ultrarésistant dont la teinte originale contraste subtilement avec l’acier poli. Le carbure de tungstène est fabriqué à base de poudre de tungstène, moulée à haute température et à très haute pression. Résultat: une dureté incomparable, presque cinq fois supérieure à celle de l’acier, et une surface inrayable à l’épreuve des chocs et du temps. Cet anneau futuriste entoure un cadran noir ou blanc, avec disque mobile des villes, disque 24 heures et centre orné d’une mappemonde en filigrane. La lisibilité est renforcée par des index et des aiguilles surdimensionnées soulignés de revêtement luminescent.

NOUVELLES SUPEROCEAN

SUPEROCEAN IILe profil du boîtier a été aminci pour gagner en légèreté et en confort. La lunette tournante unidirectionnelle cannelée, surmoulée de caoutchouc, affiche de gros chiffres bien visibles, un décompte des quinze dernières minutes du temps de plongée et un triangle avec repère luminescent à 12h. Le cadran renforce sa lisibilité avec de grands chiffres arabes arrondis soulignés de revêtement luminescent blanc et des aiguilles surdimensionnées brillant, elles aussi, dans l’obscurité. Le boîtier ultrarobuste en acier, avec couronne vissée, garantit une étanchéité parfaite allant de 200 à 1000 m de profondeur. La nouvelle Superocean se décline en diamètres de 44 et 42 mm, avec boîtier en acier satiné (version 44) ou poli (version 42) et cadran noir ou bleu, assorti à la lunette et au bracelet. Breitling a également ajouté à la ligne un modèle de 36 mm, avec boîtier poli, disponible en noir ou dans une version résolument féminine parée de blanc. La marque propose par ailleurs une nouvelle évolution du très sportif bracelet en caoutchouc Ocean Racer, reconnaissable à sa rangée de trous entourés d’un relief circulaire. Ces trois modèles Superocean II sont équipés de mouvements mécaniques à remontage automatique, certifiés chronomètres par le COSC.

 

Transocean Chronograph 1915

Transocean Chronograph 1915Il y a un siècle, Breitling créait le premier poussoir de chronographe indépendant. Pour fêter cette grande date de son histoire, et de l’histoire de l’horlogerie, Breitling a créé la Transocean Chronograph 1915. Loin de se contenter d’une simple réédition du modèle original, la firme a choisi de le réinterpréter sous l’angle technique et esthétique.

Transocean Chronograph 1915

Le boîtier en acier, conçu dans le style épuré de la collection Transocean, arbore le fameux poussoir à 2h, mais dans une forme redessinée, allongée, intégrée, qui accroît encore la fonctionnalité. Un souci de confort et d’ergonomie que n’aurait pas renié Gaston Breitling. Pour que ce poussoir unique puisse assurer successivement la mise en marche, l’arrêt et la remise à zéro, les horlogers et ingénieurs de Breitling ont développé le nouveau Calibre manufacture B14 à remontage manuel, officiellement certifié chronomètre, avec un système astucieux de double roue à colonnes sur deux étages, actionnée par des commandes de chronographe articulées, elles aussi, sur deux niveaux. Une construction novatrice qui a fait l’objet d’un dépôt de brevet.

Le cadran argenté deux zones, avec petite seconde et compteur 30 minutes, s’orne de grands chiffres arabes et d’aiguilles bâtons soulignés d’un revêtement luminescent à la teinte patinée. Une touche vintage renforcée par l’ancienne signature Breitling et par le bracelet en acier tressé. Un fond saphir permet d’admirer la construction inédite du mouvement de chronographe monopoussoir, avec la gravure «100e anniversaire 1915-2015». Ce modèle est édité dans une série limitée à 1915 exemplaires. Une pièce de collection pour tous les amoureux du chronographe.

Venez en parler sur le forum

 

Par année