Breitling

Nouveautés 2011

BREITLING CHRONOMAT GMT

BREITLING CHRONOMAT GMTDe la fameuse Unitime à heure universelle, star des années 1950, aux actuelles Navitimer World avec second fuseau horaire, les montres de voyage ont toujours occupé une place de choix au sein des collections Breitling. Une vocation naturelle pour la marque fétiche des pilotes, devenue le «fournisseur attitré de l’aviation mondiale».

Aujourd’hui, Breitling revient au premier plan dans ce domaine en dévoilant un nouvel instrument qui se distingue par son mode de fonctionnement à la fois convivial et intelligent. Pour assurer un confort d’utilisation sans égal, les horlogers et ingénieurs de la firme ont développé un système de différentiel – assorti d’un dépôt de brevet – qui permet de désolidariser du rouage l’aiguille de l’heure locale lorsqu’on change de fuseau horaire. Cette opération n’a ainsi aucune influence sur la précision de la montre ou sur les performances du chronographe.

Si le Chronomat GMT s’impose comme un instrument d’exception, c’est aussi parce qu’il allie ce système très pratique de double fuseau horaire à un chronographe – et pas n’importe quel chronographe. Le tout nouveau Calibre Breitling 04 développé pour ce modèle est dérivé, en effet, du Calibre Breitling 01, le mouvement de chronographe automatique, entièrement conçu et fabriqué dans les ateliers de la firme. Il présente la même architecture originale et les mêmes caractéristiques de pointe, dont une roue à colonnes, un embrayage vertical assurant des démarrages haute précision et une réserve de marche supérieure à 70 heures.

BREITLING BENTLEY BARNATO

breitling barnatoBreitling for Bentley aligne sur la grille de départ deux nouveaux champions d’exception. Baptisés en l’honneur du plus célèbre des Bentley Boys, qui fut aussi le premier pilote à remporter trois éditions consécutives des 24 heures du Mans (1928, 1929, 1930), les chronographes Bentley Barnato et Bentley Barnato Racing se démarquent par leurs performances hors pair et leur design sortant résolument de l’ordinaire.

Résolument Bentley pour l’esthétique, la Bentley Barnato allie un boîtier aux volumes imposants, une lunette fixe au relief moleté et des compteurs soulignés de rouge - comme sur les tableaux de bord des plus belles sportives de la marque britannique. Totalement Breitling par la technique, elle marie un mouvement de chronographe automatique certifié chronomètre par le COSC au système ultraefficace et ultralisible de «chronographe 30 secondes». L’originalité se poursuit au dos du boîtier avec un fond transparent laissant admirer, à capot ouvert, la masse oscillante en forme de jantes. Proposée avec un cadran noir ou argent rehaussé d’index appliques et de compteurs ton sur ton finement décorés en spirale, la Bentley Barnato est disponible en acier ainsi que dans une série limitée de 500 exemplaires en or rouge. Elle se porte sur un bracelet cuir, crocodile, caoutchouc ou métallique Speed – particulièrement robuste et confortable.

barnato breitling backLa série spéciale Bentley Barnato Racing frappe par sa nouvelle esthétique très spectaculaire qui en fait le plus original de tous les chronographes Breitling for Bentley. Les compteurs à aiguilles sont remplacés par un système inédit de compteurs à disques affichant les minutes et les heures du temps chronométré en face de deux triangles rouges. 
La forme ajourée des disques argentés rappelle les volants des fameux bolides Bentley qui remportèrent à cinq reprises les 24 Heures du Mans entre 1924 et 1930 – grâce à Barnato et aux autres Bentley Boys. Le «chronographe 30 secondes» permet de mesurer les plus beaux tours de piste au 1/8 de seconde près.
La masse oscillante inspirée des jantes de la nouvelle Continental GT fournit un maximum d’énergie au mouvement certifié chronomètre par le COSC. Taillée dans l’acier, la Bentley Barnato Racing prend des couleurs encore plus exclusives dans une série limitée de 500 pièces en or rouge.

Inspiré d’un brevet déposé par Gaston Breitling, fils du fondateur, en 1926, le système ingénieux de «chronographe 30 secondes» se distingue par son aiguille centrale effectuant un tour de cadran en une demi-minute, au lieu des 60 secondes habituelles.
Cette configuration inédite assure une lecture très précise des temps chronométrés au 1/8 de seconde.

 

Par année