A. Lange & Söhne

Nouveautés 2014

Richard Lange Quantième Perpétuel « Terraluna »

Richard Lange Quantième Perpétuel « Terraluna »Au-dessous de la grande date caractéristique de Lange – d’ailleurs la première dans un modèle de la famille de montres RICHARD LANGE –, deux plus petits guichets affichent les jours de la semaine, à gauche, et les mois, à droite. Grâce à cet agence-ment, les affichages du quantième se lisent en un coup d’oeil. Son programme méca-nique tient non seulement compte des mois de différentes longueurs au cours d’une année calendaire, mais aussi des années bissextiles jusqu’en 2100. Dans un petit guichet circulaire situé à droite, à côté du 15 du cercle des minutes, se trouve l’affich-age des années bissextiles. Toutes les indications calendaires avancent par sauts et sont donc clairement lisibles n’importe quand.

Du côté du mouvement, on découvre une innovation technique fascinante : l’affichage orbital des phases de lune, en attente de brevet, représente pour la première fois dans une montre-bracelet la situation de la Lune par rapport à la Terre et au Soleil. L’affichage se compose de trois disques. Sur un disque du ciel piqué d’étoiles, la Lune, que l’on peut voir à travers une ouverture ronde, tourne autour de la Terre dans le sens antihoraire. Sa révolution synodique est si fidèle à la lunaison effective, qui est de 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 3 secondes, que l’indicateur ne devra subir une correction d’un jour que dans 1058 ans. Au-dessous tourne un disque lunaire représentant la Nouvelle Lune et la Pleine Lune. À travers l’ouverture pratiquée dans le disque du ciel, on peut voir la phase de lune.
Richard Lange Quantième Perpétuel « Terraluna »Dans l’agencement, le balancier occupe la position du Soleil. À la Nouvelle Lune, le disque lunaire noir se trouve entre la Terre et le Soleil. À la Pleine Lune, le disque clair se trouve de l’autre côté de la Terre. Ainsi, on peut voir simultanément la position de la Lune et la phase lunaire. Au centre de l’affichage, la Terre tourne une fois par jour autour de son axe. Sur le côté regardant le Soleil, donc le balancier, c’est le jour, et de l’autre côté, la nuit. L’échelle périphérique graduée en 24 heures donne l’indication de l’heure pour l’hémisphère nord.

Pourvu de deux puissants ressorts-moteurs, le double barillet assure une réserve de marche de 14 jours. Dans le cas d’un barillet avec une capacité de réserve aussi grande, certaines précautions techniques s’imposaient pour que la marche de la montre reste régulière pendant toute la durée d’autonomie. Après un remontage complet, le couple initial est trop élevé pour être transmis directement aux pièces réglantes. Lorsque le couple faiblit, la précision souffre à la fin de la réserve de marche. Un échappement à force constante très élaboré remédie à ces deux inconvénients. Toutes les dix secondes, il transmet toujours la même portion de la force d’entraînement totale au balancier, assurant ainsi un couple constant. Avec pour résultat une amplitude invariable et une grande régularité de marche du premier au dernier jour. Située à 6 heures, la réserve de marche figurant sur un anneau périphérique indique quand il est temps de redonner de l’énergie au mouvement via la couronne.

Tourbillon 1815

Tourbillon 1815

La 1815 TOURBILLON est conçue pour offrir un maximum de précision. Une except-ionnelle stabilité de marche est garantie par son tourbillon 60 secondes. L’exacti-tude de la mise à l’heure est assurée par l’interaction de deux mécanismes breve-tés : lorsque l’on tire la couronne, le balan-cier à l’intérieur de la cage du tourbillon s’immobilise instantanément, et l’aiguille des secondes revient immédiatement à la position zéro. La montre peut alors être aisément mise à l’heure d’après une mon-tre de référence ou un signal horaire.

La Grande Lange 1 Phases De Lune

LA GRANDE LANGE 1 PHASES DE LUNEAssociant le design décentré du cadran, la grande date et le calibre de manufacture Lange artistement fini, la GRANDE LANGE 1 PHASE DE LUNE réunit toutes les caractéristiques de la famille de montres la plus célèbre de A. Lange & Söhne.

Pour simplifier, le cycle lunaire est arrondi à 29,5 jours dans la plupart des affichages de phase de lune classiques. Cela induit un écart de 44 minutes et 3 secondes par lunaison, ce qui, au bout de deux ans et demi, représente déjà un jour. Répondant à un calcul beaucoup plus précis, l’engrenage à sept paliers de la GRANDE LANGE 1 PHASES DE LUNE réduit cet écart à moins d’une minute par lunaison. Une fois correctement réglé, l’affichage ne devrait être corrigé d’un jour qu’après 122,6 ans, pour autant que la montre fonctionne sans interruption. Avec un poussoir correcteur situé entre 7 et 8 heures sur le boîtier permet de régler l’affichage n’importe quand, par exemple quand la montre n’a pas été portée pendant un certain temps.

Un seul barillet prenant peu de place assure une autonomie de marche considérable de 72 heures. Cela a permis de réaliser un mouvement d’une épaisseur de 4,7 millimètres seulement.

Le boîtier en or rose, or jaune ou platine en impose par son diamètre de 41,0 millimètres. Avec un balancier à vis, un spiral de balancier développé et fabriqué par la manufacture, une platine trois quarts en maillechort non traité et des composants artistement décorés à la main, le calibre de manufacture Lange L095.3 possède tous les éléments classiques qui, pour les connaisseurs du monde entier, ont fait des garde-temps de A. Lange & Söhne l’incarnation de l’art horloger saxon et de la précision à son plus haut niveau.

Eric Cosandey

Venez en parler sur le forum

Par année