Revues de montres

The Longines Telemeter Chronograph N° de référence L2.781.4.13.x

7 août 2012

En cette année 2012 Longines fête ses 180 ans d’existence et pour cette occasion la société de Saint-Imier propose de nouveaux modèles, inspirés de modèles anciens, qui viennent compléter la collection « Héritage ».

Cette montre a un boitier en acier poli d’un diamètre de 41mm muni de deux poussoirs rectangulaires pour les fonctions chronographe et d’une couronne où se trouve gravé la marque et le logo Longines.
L’indication de la date se trouve à 4h30 et un correcteur rapide de cette dernière se trouve à 10h.

Le mouvement chronographe L688 est un mouvement à roue à colonnes développé exclusivement pour Longines par la société ETA.
Un fond ouvert sur le mouvement grâce à une glace saphir permet de voir le mouvement siglé L688 et sa roue à colonnes bleuie que l’on peut admirer à 3h

On peut constater que ce développement est basé sur le célèbre mouvement éprouvé Valjoux 7750 et variantes.
La majorité des pièces de la partie chronographe ont donc été modifiées pour s’adapter à ce nouveau mouvement et à la configuration d’affichage sur le cadran en 3-6-9.

Personnellement je trouve l’appui sur les poussoirs de chronographe un peu dur, ça mériterait un peu plus de douceur et si vous avez des ongles courts, le titrage de la couronne n’est pas facile.

Une curiosité que personnellement je n’avais encore jamais vu, la lyre bien particulière de l’antichoc du balancier.
Sur le rotor automatique sont gravés et dorés la référence du mouvement et la marque Longines. Une découpe du logo est également opérée dans le rotor.
Le remontage automatique est unidirectionnel.

 

La montre est étanche à 30m et est équipée d’un bracelet en alligator noir avec une bouclette en acier gravée du logo de la marque.

L’affichage de l’heure et des fonctions chronographes sont indiquées par des aiguilles en acier bleui, de type Breguet pour les heures et minutes

Passons à la partie intéressante de ce modèle, son cadran.
Bien que cette montre existe avec un cadran à échelle tachymétrique ce modèle est un peu plus ludique avec son échelle télémérique.
Il sera plus sympa de dire, par exemple, à votre enfant, à quelle distance de lui le bel éclair qu’il vient de voir est tombé.
Le cadran est blanc laqué poli avec des chiffres arabes noirs et les indications télémétriques sont de couleur rouge.
La grande ouverture de cadran grâce à la lunette du télémètre  permet d’avoir une lecture « aérée » des différents affichages.

Explication du cadran.

L'échelle télémétrique permet d'apprécier la distance séparant l'observateur d'un phénomène se manifestant simultanément d'une façon visible et audible. A la perception du signal optique. L’observateur met en marche l'aiguille de chronographe et l'arrête à la perception du son. Le nombre indiqué par l'aiguille sur l'échelle télémétrique représente la distance en kilomètres ou en miles qui sépare l'observateur du phénomène. (L'échelle du cadran est basée sur la vitesse du son dans l'air, soit environ 340 mètres à la seconde.)

Dans le cas particulier, lors d'un orage par exemple, le temps écoulé depuis le moment où l'éclair est apparu jusqu'à l'instant où le bruit de la déflagration est perçu, situe au moyen de l'échelle télémétrique, l'orage à une distance de corriger suivant image mètres environ du point d'observation.

Sur ce cadran se trouve également une échelle tachymétrique représentée par la spirale au centre du cadran. La lecture se fait de la façon suivante : si l'aiguille du compteur de minutes est à 0, la lecture doit se faire sur l'échelle extérieure (vitesse de 360 à 60 kilomètres) ; si l'aiguille du compteur de minutes indique 1 minute, la lecture doit se faire sur l'échelle intermédiaire (vitesse de 60 à 30 kilomètres) ; si l'aiguille du compteur de minutes indique 2 minutes, la lecture doit se faire sur l'échelle intérieure (vitesse de 30 à 20 kilomètres).
D’autres cadrans de chronographe sont expliqués ici.

Mon avis

Une belle pièce avec un prix assez compétitif (CHF 2960.-) dans cette gamme de chronographe.
Un diamètre de boite qui conviendra à tout les poignets et avec sa grande ouverture de cadran même au plus imposants.
Pour être dans la collection « Héritage » j’aurai vu des cornes moins carrées, plus vintage.
Les plus pour moi, reste l’échelle télémétrique sur le cadran et un mouvement chronographe à roue à colonnes que l’on ne retrouvera pas partout.

Données techniques
Numéro de référence L2.781.4.13.x
Calibre Mouvement mécanique à remontage automatique avec mécanisme de chronographe à roue à colonnes Calibre L688 (ETA A08 L01)
13¼ lignes, 27 rubis, 28'800 alternances par heure
Réserve de marche de 54 heures

A voir également