JSH Technique

Le Maréographe HEUER (1949)

12 décembre 2013

Le mouvement de la montre a souvent été utilisé pour indiquer un moment d'un phénomène périodique tel que la succession des jours, des mois, des années. les phases de la Lune ou l'heure d'un phénomène périodique dont la période varie suivant une certaine loi comme le lever ou le coucher du Soleil.

La maison Heuer a exposé à la Foire un « maréographe » qui donne l'heure comme une montre ordinaire et en même temps, sur un cadran spécial, l'heure de la marée haute ou de la marée basse dans un port donné.

La marée est le résultat des attractions de la Lune et du Soleil sur la mer dont le niveau varie périodiquement. La période de ce mouvement est assez régulière pour qu'on puisse prévoir l'heure de la haute mer pour tel jour dans un endroit défini ; son amplitude dépend de la position relative du Soleil et de la Lune par rapport à la Terre, de l'inclinaison des axes de rotation, de la configuration de la côte et de la profondeur de la mer en ce lieu.
Quand il y a deux pleines mers par jour, l'intervalle moyen entre deux pleines mers consécutives est d'environ 12 h. 25 min; il y a, d'un jour à l'autre, deux hautes mers séparées par un intervalle de 24 h. 50 min. 30 sec environ.

Le petit cadran du maréographe a une circonférence divisée en parties égales ; les divisions 6, 8, 10, 12, 2, 4 et 6 occupent la moitié du cercle; l'intérieur de ce demi-cercle est enlevé et, dans le vide, on aperçoit un disque divisé en 4 secteurs de 90° chacun; deux secteurs opposés sont bleus, les autres sont jaunes. Deux diamètres perpendiculaires divisent les secteurs en parties égales.
Le diamètre tracé sur les secteurs bleus indique, sur le cadran divisé en heures, les heures de la haute mer; l'autre diamètre indique les heures de la basse mer. Le disque coloré est mobile et fait un tour en 29,5 jours de sorte que le même index revient vis-à-vis du même chiffre du cadran après ce laps de temps. En un jour, il décrit un angle de 360°/29,5 = 12° 203 qui correspond à 49 minutes de temps, c'est-à-dire au retard moyen de la marée d'un jour à l'autre.
Si un jour, à un endroit donné, l'index bleu est sur 9 h. au moment de la haute mer, le lendemain, le même index se trouvera sur 9 h. 49 minutes qui est l'heure du flux pour ce jour.

L'heure de la marée haute est une heure locale ; un dispositif permet, au moyen d'un poussoir, de mettre l'index bleu sur l'heure de la haute mer pour le jour d'observation et pour le port où l'on se trouve. Dès lors, il suffira de lire la position de l'index bleu pour avoir, chaque jour, l'heure de la marée haute dans ce port.
L'indication de l'heure n'est pas très précise puisque, sur le cadran, une heure est séparée de la suivante par un espace de 1 mm environ. Mais le phénomène lui-même n'a besoin d'être connu des profanes que d'une façon approximative. Du reste, l'intervalle de 49 minutes est une moyenne.
En général, il y a 2 hautes mers chaque jour, du moins sur les côtes de l'Atlantique où l'amplitude des marées est parfois considérable (jusqu'à plus de 12 m en Bretagne). La seconde haute mer est indiquée par l'index bleu qui est dans le prolongement de celui qui montre l'heure de la première haute mer.

Le maréographe pourra rendre service aux navigateurs (marins et sportifs), aux pêcheurs, aux habitants des côtes et aux touristes pour qui il est parfois très utile de connaître l'heure de la haute ou celle de la basse mer ; ils ne peuvent avoir cette connaissance qu'en consultant les annuaires ou les avis officiels affichés dans les ports ; mais ceux que cela intéresse sont parfois bien éloignés d'un port.
Puisque l'heure de la marée haute dépend du lieu où l'on se trouve, il faut mettre au repère le maréographe dès qu'on change de lieu.
Le modèle illustré ci-dessus montre l'adaptation du maréographe sur un chronographe avec compteur de 12 heures, développé spécialement à l'intention des amateurs de yachting pratiquant leur sport sur mer. Dans ce genre de compétition, un coup de feu annonce le début d'une régate. Exactement 5 minutes plus tard, les bateaux concurrents doivent passer la ligne de départ. Le petit cadran de droite indique d'une façon très lisible le nombre de minutes qui s'écoulent après le coup de feu mentionné.
Le maréographe est breveté.

En discuter sur le forum

A voir également