Articles horlogers

Montre Alfa Romeo, pièce unique

18 septembre 2011

Pour commencer, cet article ne parle pas de mécanique horlogère mais plus d'esthétique mais ça reste de l'horlogerie au final.

Pourquoi Alfa Romeo ? Simplement car j'ai acheté un véhicule de cette marque et en cherchant un sujet pour faire un peu de limage, j'ai été séduit par le logo de la marque.

En cherchant un peu, l'histoire de ce logo, ce qu'il représente est intéressant, bien qu'il y ai plusieurs versions.
Depuis l'origine de la marque le logo a toujours été rond et divisé verticalement en deux avec à gauche la croix rouge sur fond blanc, symbole de la ville de Milan et à droite la fameuse vouivre biscione (en réalité une Guivre pour les Italiens), c'est-à-dire le serpent symbole des Viscontii sur fond bleu clair (un jeune dessinateur du Bureau Technique en a eu l'idée en observant la couleuvre sur la Tour de Filarete pendant qu'il attendait le tram sur Piazza Castello) le tout enfermés dans un cercle métallique avec les inscriptions ALFA ROMEO."
La légende veut que Ottone Visconti lors de la croisade de 1187, pris ce symbole sur un Sarrasin vaincu pour en faire le symbole de la ville. Une autre légende veut qu'un autre membre de la famille Visconti tua une Guivre qui terrorisait les habitants de Milan.
Et une autre légende raconte comment le biscione, un dragon au corps de serpent, tue et mange le fils du Roi. Tout le monde pense que le dessin est un serpent avec la langue dehors, alors que c’est un dragon qui ne sort pas la langue mais avalle une proie (soit l’enfant du roi).

A la base j'avais déjà le mouvement. Un Unitas 6497 que j'avais retravaillé auparavant en faisant un anglage poli des pont, en polissant les découvertes (angles autour des pierres) des pierres et des vis, un anglage et polissage du rochet et de la roue de couronne et le polissage et anglage des vis.
Un satinage sur les ponts et un traitement galvanique pour en faire un mouvement noir. 
Avant -> Après 

6497 rhodiage noir

Donc j'ai débuté cette aventure avec un vieux cadran que j'ai fait trempé dans de l'acétone ce qui a décollé l'ancienne décalque

Ensuite, à l'imprimante, impression du logo au dimension du cadran

Je colle mon papier sur le cadran et trace tout les contours à la pointe à tracer

Je perce ce qui va disparaitre à la scie et à la lime

Et je scie et lime ces parties

Le papier ne résistant plus au limage, je l'ai enlevé sur le serpent mais on voit le traçage sur la plaque

On repasse à la perceuse pour l'intérieur de la croix

Et j'évide la croix à la scie

Nouveau passage à la perceuse pour pouvoir passer la lame de la scie et les limes pour évider la vouivre

Le limage et on peaufine le travail

Après encore de multiples retouches, je microbille le cadran

Et je le fais rhodier

Avec ce cadran, je n'allais pas mettre de banales aiguilles, donc ayant chaque jours mon tableau de bord sous les yeux, je me suis dis que les aiguilles de compteurs de mon Alfa feraient des aiguilles adaptée à ma montre "automobile sportive"

Je décide de les faire en acier, je prends une plaque d'acier et scie deux petits morceaux d'où naîtront les aiguilles

Je fais l'épaisseur en laissant une partie pour le canon

Je tourne le canon au tour

Vous ne verrez pas l'ouverture de l'aguille et la fabrication de l'autre aiguille car c'est uniquement du limage

Place à la présentation de la montre "Alfa Romeo Pièce Unique"

Eric Cosandey

Venez en discuter sur le forum

A voir également